18 ans, le déclic : premier voyage en solitaire. Direction l’Argentine & Buenos Aires !

Ce premier article sera sans doute l’un des plus importants car il explique en grande partie mon goût du voyage. Remontons un peu le temps, en 2009 :  j’ai 18 ans, j’ai eu mon bac, nous sommes août et je travaille pour subvenir à mes futurs besoins d’étudiante 😉 Pendant une pause, une de mes collègues me parle d’une de ses amies, qui voyage en Chine grâce à une bourse de voyage pour les jeunes : Zellidja.

32956694_2063238373932248_5496107771373813760_n
Avenida Cabildo à Buenos AiresBroken Boussole ©

Il n’en fallait pas plus pour que je cherche des informations sur Internet. J’avais déjà voyagé un peu : l’Angleterre, l’Espagne, la Tunisie et le Sénégal en vacances. Mais là ça n’était plus la même chose, en 2009 j’avais 18 ans et un job d’été, donc je pouvais me payer mon propre voyage et décider seule !

Pour pouvoir prétendre à une bourse Zellidja (jusqu’à 900 €), il y avait quelques conditions à respecter :

  • Avoir entre 16 et 20 ans
  • Partir seul(e) minimum 1 mois dans un pays pour étudier le sujet de son choix
  • Ecrire un journal de bord et un rapport sur le sujet étudié

Ma décision était déjà arrêtée le jour même, j’allais partir, c’était sûr. La raison aurait voulu que je décide de voyager après ma première année d’étude, pendant les vacances. Sauf que j’ai décidé de tout arrêter en milieu d’année pour partir en voyage. Disons que je m’étais trompée dans mon choix d’admission post-bac 😉 L’Argentine d’avril à juin, c’était ça ou rien.

33184042_2063238573932228_3410869877508931584_n
Le quartier coloré de BocaBroken Boussole ©

Afin de pouvoir bénéficier de la bourse Zellidja, j’ai dû écrire un dossier d’une dizaine de pages expliquant qui j’étais, pourquoi je voulais voyager, pourquoi seule, dans quel pays et pour étudier quel sujet. Dans ce dossier j’ai également prévu un itinéraire, un calendrier et un budget complet ainsi que les financements que je prévoyais d’obtenir.

J’ai choisi de partir en Argentine et découvrir la vie des artisans et agriculteurs rencontrés au hasard sur place. Mon but était de partir sans contact sur place, sans téléphone, sans ordinateur, et de dormir chez les habitants que je rencontrerais : Pékin Express n’avait que 2 saisons à son actif, et ça m’avait inspiré… 🙂 Les objectifs ? Découvrir, travailler, m’intéresser, rencontrer, ne rien prévoir. A 18 ans c’était un sacré challenge mais c’est ce que j’ai proposé comme projet.

33085462_2063238447265574_3129558577706958848_n
2010, année de Coupe du Monde, Maradona est partout ! Broken Boussole ©

Peu de temps après avoir déposé mon dossier, j’ai passé un entretien devant un jury composé d’anciens voyageurs Zellidja. En sortant de cet échange j’avais décidé de partir même si la bourse ne m’était pas accordée, j’ai donc acheté mon billet d’avion le soir même. J’avais demandé 750€ à Zellidja. A ce stade des préparations je ne pouvais voulais plus rester en France. J’ai donc fait des démarches supplémentaires et monté 2 autres dossiers pour demander une bourse de mobilité internationale à Jeunes à Travers le Monde et à la mairie de ma ville. J’ai passé 2 autres entretiens devant des jurys et finalement 1 mois plus tard j’avais obtenu tout ce que je souhaitais avoir :

  • Zellidja me permettait de partir en VZ1 avec une bourse de 600€. Contreparties : rédaction d’un journal et d’un rapport, et réaliser au moins 3 actions de promotion.
  • Jeunes à Travers le Monde a financé mon projet à hauteur de 400€. Contrepartie : rédaction d’un rapport.
  • La Mairie m’a donné un coup de pouce de 150€. Contreparties : organiser une exposition photos et raconter mon aventure lors d’une soirée vernissage.
33184070_2063238423932243_3898354356436598784_n
Shopping dans le quartier de la BocaBroken Boussole ©

Il est important de parler d’argent ici car j’ai souvent entendu cette réflexion « Je ne voyage pas, c’est trop cher ». Pendant mes 5 ans d’études supérieures j’étais boursière du CROUS, j’ai toujours eu un job étudiant pendant les vacances scolaires et le dimanche. Pourtant j’ai pu voyager loin et longtemps grâce à des bourses ou à mon salaire. En l’occurrence pour ce voyage, j’ai obtenu 1150 € de financement et j’ai dépensé 344,02 € de ma poche pour partir plusieurs mois en Argentine.

33027641_2063238440598908_2541033051815673856_n
Allez, viens ! On est bien 😉 Broken Boussole ©

Avril 2010, ça y est, après plusieurs mois de préparation c’est le jour du départ, covoiturage direction Roissy puis décollage pour Rio de Janeiro et enfin Buenos Aires. J’ai seulement réservé ma 1ère nuit dans un hôtel de la Capitale, et pour les 2 mois à venir… ça sera l’impro totale 🙂

Sans titre 2
Itinéraire parcouru en 2 mois (histoire de visualiser mon aventure avant de lire les articles)

Un commentaire sur « 18 ans, le déclic : premier voyage en solitaire. Direction l’Argentine & Buenos Aires ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s