Musées, jardins, quartiers, rues et places incontournables dans le Centre de Madrid

Calle de Alcala

La rue de Alcala part de la Puerta del Sol et mène dans un quartier aménagé par les Bourbons au 18ème siècle. C’est également le quartier financier de Madrid. Les bâtiments sont magnifiques, et mes 2 préférés sont quasiment cote à cote ! Il s’agit des Edificios Grassi y Metropolis.

1
Banco español de crédito – Broken Boussole ©
2
Le siège de la BBVA – Broken Boussole ©
3
Edifices Metropolis & Grassi – Broken Boussole ©

Plaza de la Cibeles

Au bout de la calle de Alcala se trouve la Plaza de la Cibeles : avec son imprenable Palacio de comunicaciones (en couverture d’article)  et la fontaine de Cibeles, qui représente Cybèle, la déesse grecque de la fertilité.

4
La fontaine de Cibeles – Broken Boussole ©

Plaza Canalejas 

Encore un endroit sympathique dont l’accès peut se faire depuis la puerta del sol via la calle de Zorrilla. Il y à la maison Allende avec sa tour, ses coquillages, ses sculptures et son balcon en bois caractéristique de l’architecture en Cantabrie.

5
La casa Allende – Broken Boussole ©
6
La casa Allende et l’édifice Meneses contigu (à droite) – Broken Boussole ©

Paseo de recoletos

Bien sûr tout le monde parle du Paseo del Prado qui est magnifique, mais celui de recoletos mérite aussi amplement le détour ! Pour le rejoindre il suffit de traverser la Plaza de la Cibeles du coté opposé au Paseo del Prado.

7
Paseo de recoletos – Broken Boussole ©

Ce paseo est idéal pour une jolie promenade à l’ombre des arbres, fontaines et sculptures sont au rendez-vous. Pendant mon séjour, il y a eu plusieurs évènements comme une exposition à ciel ouvert du musée national d’art catalan et la venue de bouquinistes et vendeurs d’art.

8
Exposition temporaire au paseo de recoletos – Broken Boussole ©

Les musées du Prado et du Reina Sofia

En marchant le long du Paseo del Prado, vous longerez les 3 principaux musées de Madrid : Le Prado, le Reina Sofia et le Thyssen. J’ai seulement visité le Prado et le Reina Sofia. A l’époque, il existait un ticket qui s’appelait « Paseo del Arte », il coutait 7,66€ et permettait de visiter les 3 musées du Paseo del Prado. En tant qu’étudiants, nous n’avions pas payé nos entrées pour visiter.

9
La musée du Prado – Broken Boussole ©

Le Prado est l’un des plus prestigieux musées du monde. Il possède près de 10 000 tableaux, et en expose seulement 10%, le reste est soit prêté, soit stocké. Pour ma part j’ai adoré le Reina Sofia, premièrement car j’ai enfin pu me rendre compte de la taille de Guernica (Picasso 1937), un tableau que j’ai longuement étudié au lycée pendant mes cours d’espagnol. Etant donné que j’aime énormément les œuvres de Joan Miro et de Salvador Dali, j’ai apprécié de découvrir en vrai, de nombreux tableaux de ces artistes.

10
Le musée Reina Sofia – Broken Boussole ©

Dans la salle 206 il est interdit de prendre des photos, donc pas de Picasso, Dali, Miro à vous montrer. Dans toutes les autres salles, les photos sont autorisées.

Circulo de Bellas Artes, Madrid à 360°

Cette adresse est une belle découverte. Le circulo de Bellas Artes – Cercle des Beaux-Arts – situé au 42 rue de Alcala peut permettre à n’importe qui de voir Madrid à 360° pour la modique somme de 2€.

11
La vue depuis la terrasse du circulo – Broken Boussole ©

Ce bâtiment construit en 1927, est un centre culturel. Le billet d’entrée donne accès aux salles d’exposition, au restaurant et à la terrasse située au 7ème étage. D’en haut, il est même possible de voir les montagnes qui entourent Madrid.

Le Real Jardin Botanico

Sur le chemin du paseo del Prado, outre les musées, vous allez apercevoir l’entrée du Real Jardin Botanico. Erigé sous le règne de Charles III en 1781, le jardin a pour mission d’étudier les végétaux et la conservation des espèces. Ce n’est pas un parc public mais un musée de collections « vivantes ».

12
L’entrée du jardin royal botanique – Broken Boussole ©

Il est structuré en 4 niveaux : la Terrasse des parterres, la terrasse des écoles botaniques, le plan de la fleur style romantique et la terrasse des Lauriers.

13,
Pause verte à Madrid – Broken Boussole ©

Les premiers dahlias d’Europe y ont été cultivés à partir de graines venues du Mexique. En 1803, 7000 sachets de graines ont été envoyés en France, en Angleterre et en Italie pour propager l’espèce.

13
Un peu de macro dans le jardin – Broken Boussole ©

Le parc est ouvert de 10h à 21h l’été, et l’entrée est payante : 2,5€ tarif normal et 1,25€ pour les étudiants et gratuite sous certaines conditions. Pour information, l’eau des fontaines n’est pas potable.

14
Dans une des serres exotiques – Broken Boussole ©

En espérant vous donner envie de visiter cette merveilleuse ville 😉

Plaza Mayor, Mercado San Miguel & Malasaña, mon quartier préféré ♥

200 mètres de long, 100 mètres de large, la Plaza Mayor est un parfait rectangle aux murs colorés. Symétrique et exclusivement piétonne, la place est accessible via 9 arches. Près de 400 balcons donnent sur la place et sur la statue de Philippe II qui a ordonné la construction de la Plaza Mayor.

15
La plaza mayor – Broken Boussole ©

Une des rues la plus connue menant à la Plaza est la calle Cava San Miguel, qui regorge de bars souterrains, de tavernes et de boutiques.

16
Les façades de la plaza mayor – Broken Boussole ©

En prenant la calle Mayor en direction du Palais Royal, on tombe sur le Marché San Miguel qui date de 1915.

17
Le mercado San Miguel – Broken Boussole ©

Sur les conseils d’une amie, j’ai voulu découvrir ce quartier qui apparemment me plairait à coup sûr. J’ai donc pris le métro jusqu’à la station Tribunal, et là… Magie, j’ai trouvé mon quartier préféré à Madrid.

18
Dans les rues de Malasaña – Broken Boussole ©

C’est rock’n’roll, décalé, coloré… Boutiques de tatouages et piercing partout, friperies en tout genre, boutiques vintage, graffiti, boite Pacha club, ruelles colorées, boutiques de décorateurs et créateurs, bars, restaurants et même une crêperie ! Pas de grandes artères mais des petites ruelles, pas de costume/cravate mais des gens lookés et/ou totalement décalés. C’est un peu comme Camden town à Londres.

La Puerta del Sol après le 15 mai 2011

A mon arrivée, les événements du 15 mai n’avaient pas encore eu lieu. Mais le jour ou j’ai visité la puerta del sol il y avait une manifestation des agents de propreté de la ville. C’était donc un peu « le bordel ». La puerta del sol est au cœur de Madrid, près de 10 rues convergent vers la place. Et c’est d’ailleurs ici que se trouve le « Kilomètre zéro ». Le kilométrage des autoroutes d’Espagne est tracé à partir de là. Le symbole de la ville de Madrid, l’ours, est également présent à la Puerta del Sol, puisqu’on y retrouve la sculpture de l’ours et l’arbousier « El oso y el madroño ».

19
El oso y el madroño – Broken Boussole ©

La Puerta del sol est devenue l’épicentre des protestations contre le gouvernement, le système et la crise. En quelques jours le nombre de manifestants est passé de 500 à plus de 10 000 ! Les élections ont lieu dimanche 22 mai, et le gouvernement a donc décidé d’interdire les rassemblements. Autant dire que c’est peine perdue puisque des milliers de personnes dorment sur place, directement à la puerta del sol.

20
D’ici on ne voit qu’un tiers de la plaza, imaginez la foule ! – Broken Boussole ©

Le slogan le plus repris sur les affiches est « sin futuro, sin dinero, sin miedo » : sans futur, sans argent, sans peur. Les murs du métro sont intégralement recouverts d’affiches, de dessins, de slogans. Les rassemblements sont impressionnants, de jour comme de nuit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s