1 mois entre le Canada & les USA ! Etape 1 : Montréal • Transports, hébergements, visites, adresses restaurants & shopping

Ce voyage c’est mon craquage personnel qui s’est transformé en craquage familial 🙂 Mon frère ayant déménagé quelques mois plus tôt pour travailler à Montréal, nous avions prévu avec ma mère de nous rendre au Québec pour 15 jours, histoire de lui rendre visite et de découvrir cette région du Canada, sans oublier de passer par les chutes du Niagara. Puis j’ai proposé un week-end à New York quitte a être aussi près. La proposition a été validée à l’unanimité familiale.

J’ai alors ensuite proposé qu’on fasse également Los Angeles et San Francisco, histoire de découvrir la West Coast en famille, & puis on pouvait aussi se permettre de s’arrêter quelques jours à Las Vegas, parce que de toute façon on avait tous 4 semaines de congés… Oui, j’ai bien dit dès le départ que c’était un craquage.

La seule condition a été financière : que cet énorme craquage ne dépasse pas les 2000€ par personne tout compris (Vols, transport sur place et hôtels. la nourriture est un faux budget, il faut bien se nourrir en France aussi 😉 ).  Pari tenu.

J’ai commencé à préparer notre road trip en août 2016 pour un départ début octobre 2016. Je n’ai pas compté mes heures, j’ai fait des dizaines et des dizaines de simulations tarifaires pour les vols et les hôtels sur différentes adresses IP, j’ai réservé tous les transports et tous les hôtels 1 mois avant le départ. J’ai étudié les plans de chaque ville pour préparer les itinéraires et les choses à voir absolument, les adresses à essayer, les endroits à éviter, bref j’ai créé notre propre guide de voyage.

Les formalités pour entrer au Canada : l'AVE

Tout comme aux USA, le Canada a mis en place une autorisation d’entrée sur le territoire fin 2016. Pour l’obtenir, il faut remplir un questionnaire en ligne. Il est valable 5 ans (sauf si le passeport périme avant) et il coute 7$CA. Le seul site officiel pour l’obtenir est  : http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp

Les formalités pour entrer aux Etats-Unis : l'ESTA

Pour obtenir l’autorisation d’entrer sur le territoire, la demande se fait en ligne, il faut remplir un questionnaire. L’ESTA est valable 2 ans (sauf si votre passeport expire avant) et coute 14$US. Le seul site officiel est https://esta.cbp.dhs.gov/esta/ . Comme pour l’AVE si vous allez sur un autre site, vous vous ferez arnaquer administrativement et/ou financièrement.

Budget :

Au final, j’ai réussi le pari de ne pas dépasser la barre des 2000€ par personne pour ce voyage d’1 mois entre le Canada et les USA. 1934€ par personne, c’est le prix que nous avons payé pour le transport en avion, métro, bus, taxi et les hôtels dans 7 villes des Etats-Unis et du Canada.

Avant le départ :

  • Vérifier vos plafonds bancaires & les frais (paiements & retraits).
  • L’adaptateur universel et la multiprise
  • Vérifier si votre forfait de téléphone inclus les USA dans l’offre sans frais. Dans le cas contraire n’oubliez pas de désactiver l’itinérance à l’étranger et de mettre le mode avion !
Sans titre 3
Notre itinéraire : Montréal>Los Angeles>San Francisco>Las Vegas>New York>Toronto>Niagara>Montréal 😉

Pour trouver les articles concernant ce voyage, cliquez ci-dessous 😉 

Etape 1 : Montréal

Pour économiser de l’argent sur le vol le plus cher, nous avons pris un trajet avec correspondance. Le voyage vers Montréal s’est donc fait en 2 vols : Nantes/Amsterdam, Amsterdam/Montréal.

1
Dans les rues du quartier Petite Patrie  – Broken Boussole ©

Pour l’hébergement, j’ai choisi un des hôtels les moins chers de Montréal, malheureusement ça a été le pire de tout notre périple 😉 : l’Hôtel Place des arts – 270 rue Sherbrooke Ouest (Montréal) – Métro le plus proche « Place des Arts ». 

Pour 50€ la nuit (soit 17€ par personne) nous avions 1 chambre avec lit double, canapé-lit, salle de bain et kitchenette. On a eu l’impression de dormir dans un cendrier géant, le sol était poisseux, les draps avaient des trous de cigarette, les tableaux au mur étaient tachés… Bref, on a vu mieux.

Dans les rues du quartier Petite Patrie  – Broken Boussole ©

Heureusement pour notre retour à Montréal en novembre, j’avais réservé à l’hôtel Quartier Latin au 1763 rue St Denis pour 45€ la nuit. Il était nettement mieux et bien situé, à coté du métro Berri UQAM. En plus le petit-déjeuner était inclus !

En ce qui concerne la météo mi-octobre, le temps était ensoleillé, nous avons eu quelques averses. Température le matin 12 à 15° et l’après-midi 18 à 24°. Nous avons eu la chance de voir l’été indien, même si l’on est arrivé sur la fin.

En ce qui concerne la topographie : elle est pentue selon les quartiers. Et on s’est cassé les jambes les premiers jours. Le manque d’exercice a fait mal au début du voyage 🙂

4
Près de la cathédrale de Christ Church  – Broken Boussole ©

Transport

En arrivant à l’aéroport Trudeau, il faut passer l’immigration, la douane, ce qui nous a pris environ 1 heure.

REJOINDRE MONTREAL DEPUIS L’AEROPORT TRUDEAU :

  • En Taxi : Ici il y a un forfait de 40$CA pour rejoindre le centre-ville de Montréal en taxi. En octobre 2016, 40$CA correspondaient à 28€ mais n’oubliez pas de rajouter le pourboire pour le chauffeur.
  • En bus : la ligne 747  fait la liaison entre le centre-ville et l’aéroport. Pour les tarifs voir ci-dessous.

ABONNEMENT METRO & BUS :

  • Le pass de métro et bus illimité s’appelle « L’occasionnelle ». Un pass de 3 jours coûte 18$CA et la liaison 747 est comprise dans la carte. Pendant notre séjour à Montréal, nous avons parcouru 66,3 kilomètres à pied.

Le Mont-Royal, le parc La Fontaine & l’été indien

Le parc du Mont Royal est le point culminant de la ville de Montréal, avec son altitude de 232 mètres. C’est Frederick Law Olmsted – qui a conçu Central Park à New York – qui a également élaboré les plans du Mont-Royal. Ouvert depuis 1876, le parc fait près de 100 hectares.

Le monument à George-Etienne Cartier, près de l’entrée Est & le Mont-Royal – Broken Boussole ©

Pour avoir une vue panoramique sur le parc du Mont-Royal, 2 options s’offrent à vous. La numéro 1 est sportive, et c’est celle qu’on a choisi : grimper les sentiers depuis le bas du parc pour rejoindre le belvédère Camillien-Houde. Option numéro 2 : prendre le bus 11 ou 711 et descendre à l’arrêt « Observatoire Camillien-Houde ».

7
La vue depuis le belvédère Camillien Houde – Broken Boussole ©

J’aime beaucoup ce parc, la promenade est agréable. Pour se reposer et/ou admirer le paysage et les écureuils, je vous conseille le lac aux castors.

8
Le lac aux castors – Broken Boussole ©

 

9
Près du lac aux castors – Broken Boussole ©

Le Parc la Fontaine est le 3ème plus grand parc de Montréal (40 hectares). Il possède 2 étangs séparés par une cascade et il regorge d’écureuils.

11
Un peu de couleurs dans le parc la Fontaine Broken Boussole ©

D’ailleurs évitez de les nourrir. C’est écrit partout, mais comme avec les Coatis en Argentine, les gens ne lisent pas les panneaux. Donc on a vu un mec se faire agresser par une dizaine de rongeurs qui ont voulu lui grimper sur les jambes. Vu la taille de leurs griffes, mieux vaut éviter.

10
Un écureuil… Tellement plus mignon que les pigeons Broken Boussole ©

Les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame

Sur ces îles on retrouve le parc Jean Drapeau, conçu par Samuel de Champlain, qui a baptisé la première du prénom de sa femme Hélène, en 1611. La ville de Montréal est devenue propriétaire du parc public en 1908. Ce parc est un magnifique spot à sunset.

12
La biosphère au milieu du parc Jean Drapeau – Broken Boussole ©

On y trouve la biosphère qui abrite un centre d’observation environnemental et un musée consacré à l’eau. Le dôme a été élaboré par Richard Buckminster Fuller. C’est l’ancien pavillon américain de l’exposition universelle de 1967.

13
La biosphère – Broken Boussole ©

L’île Notre-Dame, elle, est 100% artificielle. Tout comme la biosphère, elle a été conçue pour l’expo de 67. On y trouve un casino, un circuit de formule 1, un bassin olympique et une plage de sable. A voir au métro Jean Drapeau.

14
Un coucher de soleil depuis le parc Jean Drapeau – Broken Boussole ©

Cathédrale Marie-Reine-du-Monde

Cette cathédrale a été construite entre 1870 et 1894 sur le modèle de St-Pierre de Rome. Ignace Bourget voulait surpasser la basilique Notre-Dame des Sulpiciens, et par le même coup, prouver que l’église catholique était supérieure. L’entrée est gratuite.

16
La façade de la cathédrale Marie-Reine-du-Monde – Broken Boussole ©

La cathédrale Marie-Reine-du-Monde – Broken Boussole ©

A quelques pas de la Cathédrale se trouve la place Ville-Marie : ici il y a peu de magasins en surface, mais il y en a une multitude sous terre. La place Ville-Marie est le point névralgique du réseau souterrain.

18
La vue depuis la place Ville-Marie – Broken Boussole ©

Surprise au Square Victoria

On retrouve ici une station de métro typiquement parisienne : la station Victoria OACI. L’édicule a été offert par la RATP en 1967 pour célébrer la collaboration entre français et québécois pendant la construction du métro montréalais.

19
Une station parisienne à Montréal – Broken Boussole ©

Le Vieux-Montréal, d’Ouest en Est

La rue Saint-Jacques sépare la vieille ville, du plus récent quartier international. C’est le Vieux-Montréal côté Ouest.

20
La place d’arme – Broken Boussole ©

Autour de la place d’armes qui servait autrefois pour les manœuvres militaires, se trouve la banque de Montréal qui est la plus ancienne du pays. Elle a été construite en 1817 sur le modèle du panthéon de Rome. En face de la banque on aperçoit la Basilique Notre-Dame de Montréal, de style néogothique.

21
La basilique Notre-Dame – Broken Boussole ©

Devant la banque nationale, on trouve 2 statues : le caniche français et le carlin anglais. Sur la plaque explicative voici ce qu’on peut lire : 

« La femme au tailleur style Chanel, son caniche serré contre elle, braque un regard offusqué sur le siège social de la Banque de Montréal, symbole du pouvoir anglais. A 65 mètres au coin sud de l’édifice, un homme chic, d’allure anglaise, carlin au bras, toise d’un air supérieur la basilique Notre-Dame, symbole de l’emprise religieuse sur les canadiens français. Tandis que leurs maîtres s’ignorent, les 2 chiens en alerte ont déjà flairé l’occasion de s’unir. Inspirés de la Commedia dell’arte et de Deux Solitudes du romancier Hugh MacLennen, ces 2 snobs dressent une scène ironique de l’éloignement culturel entre Canadiens français et anglais ».

Le caniche français et le carlin anglais – Broken Boussole ©

Il y a aussi de nombreuses choses à voir dans le Vieux-Montréal coté Est. Depuis le balcon de l’hôtel de ville que le Général De Gaulle a déclaré « Vive le Québec Libre ». Le bâtiment est de style second empire. En descendant, on se retrouve sur la place Jacques Cartier : « En descendant » car cette place est en pente. Elle a été baptisée ainsi en hommage à Jacques Cartier qui a découvert le Canada en 1534.

Promenade autour de la place Jacques Cartier – Broken Boussole ©

Un peu plus loin, le marché de Bonsecours n’est pas difficile à repérer, avec son dôme argenté de 30 mètres, et son style néoclassique. A l’intérieur, une quinzaine d’artistes possèdent des boutiques, il y a également des artisans et des restaurants (ainsi que des toilettes).

26
Le marché de Bonsecours et son dôme argenté – Broken Boussole ©

Et à coté du marché, vous pouvez apercevoir la chapelle Notre Dame de Bonsecours. C’est la première église de pierre de Montréal, qui a été construite au 17ème siècle.

27
Notre-Dame de Bonsecours – Broken Boussole ©

Quelques adresses à Montréal !

Concernant les adresses, il y a beaucoup de choses à découvrir à Montréal, et le taux de change est bien plus avantageux ici qu’aux Etats-Unis à l’heure actuelle.

  • Chez Régine, 1840 Rue Beaubien E

Excellent brunch, très copieux et très bon. Le restaurant est fréquenté par des Montréalais, l’attente est plus ou moins longue selon l’heure à laquelle on arrive. Nous avons opté pour : 1 Sandwich (Foccacia, œufs brouillés, chorizo maison, tomates confites, chimichurri), 1 Doré (Pain brioché maison, crème de mascarpone, fraises, macadam, poivre rose), 1 Gros jambon (Œufs brouillés, jambon, bacon Gaspor, baked beans, fruits, baguette) & 3 jus d’orange. Total : 72$CA soit 50€ pourboire inclus.

28
Brunch chez Régine ! – Broken Boussole ©
  • La banquise, 994 rue Rachel E

Sur les conseils de mon frère, nous avons été à la banquise qui est très réputée pour ses poutines. Le restaurant est ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Il y a toujours de l’attente, sauf si vous prenez à emporter (file de gauche). Nous on a pris la file de droite pour manger à l’intérieur (20 minutes d’attente à 20h en semaine). Au menu, Poutine au bacon, Grilled Cheese Bacon & frites et un chèvre burger + 3 softs et de l’eau. Total : 34$CA soit 24€ pourboire inclus.

  • Le Café imagination, 330 rue Sherbrooke O

Ce café était situé juste à coté de notre hôtel. Les prix sont bas et le rapport qualité prix est bon pour un petit-déjeuner. Avec  3 jus d’orange et 3 breakfast (œufs brouillés, bacon, pommes de terre, fruits, pain grillé, confiture, beurre), on s’en tire pour 41$CA soit 28€ pourboire inclus.

  • A&W, 453 Rue Sainte-Catherine O

Un bon fast-food qu’on ne trouve pas chez nous. Avec une boisson phare : le root beer, en français ça s’appelle aussi la racinette. Nous on préfère l’ice tea 😉 Avec l’équivalent de 3 menus Maxi Best of, on en a pour 34$CA soit 24€. Les boissons sont servies dans des choppes en verre 🙂

29
Papa burger with cheese – Broken Boussole ©
  • Five Guys, 698 Rue Sainte-Catherine O

On n’en trouve pas chez nous (enfin maintenant si en région parisienne) mais du coup il fallait absolument qu’on y aille. Avec 2 menus bacon cheeseburger et un Bacon Cheese dog + 3 boissons, on a payé 32$CA soit 22€. Les cacahuètes sont gratuites.

  • La nouvelle lune indienne, 2018 rue Saint Denis

Pas le meilleur indien, mais on voulait changer des burgers / hot dog / frites.  Pour 3 Naan aux fromages, 2 poulets Tikka Masala et 1 poulet au beurre on en a eu pour 77$CA soit 53€ pourboire inclus.

  • Eggspectation, 190 Rue Sainte-Catherine dans le complexe Desjardins

Délicieux ! C’est tout ce que j’ai à dire. Et la carte donne envie de tout goûter 🙂 Pour 3 Waffle Bacon Benedict on en a eu pour 60$CA soit 42 € pourboire inclus.

30
Gaufres aux œufs bénédicte – Broken Boussole ©

N’oubliez pas, au restaurant il faut laisser un pourboire. Par contre ça n’est pas obligatoire au fast-food.

Shopping

Bon, il a fallu se contrôler pendant ce séjour, en partant 1 mois dans 7 villes différentes, les tentations étaient grandes… Et je ne pouvais pas me promener avec 2 valises de 30 kilos. Néanmoins pour faire du shopping, ou magasiner comme on dit ici, voici quelques adresses :

La rue Sainte-Catherine et ses centres commerciaux Centre Eaton, Simons, la Baie d’Hudson. La rue Saint Denis ou le cours du Mont-Royal au 1455 rue Peel.

Il y a également un Outlet à Mirabel, à une vingtaine de kilomètres de Montréal :  Premium Outlets Montréal. S’y rendre en voiture est apparemment un jeu d’enfant mais via les transports en commun c’est long : il faut prendre le métro jusqu’à Montmorency puis prendre un bus jusqu’à Mirabel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s