Etape 2 : Los Angeles • Transports, hébergement, visites, adresses restaurants & shopping

Pour rejoindre la Californie, le billet aller simple Montréal/Los Angeles avec Air Canada nous a couté 200€ par personne. Il faut savoir que sur cette compagnie, les écouteurs et la nourriture sont payant. Il faut également payer pour emmener une valise, le prix du bagage n’est pas inclus dans le billet (+25$CA / valise). Pour info il n’y a pas de fumoir à l’aéroport Trudeau 😉

Concernant l’hébergement, j’ai choisi l’Americas Best value Inn au 1123 W & 7th street pour 102€ la nuit (1 chambre avec 2 lits double, une SDB, le wifi, la clim, piscine et le petit-déjeuner inclus). L’avantage de cet hôtel, en plus du prix peu élevé, c’est sa proximité avec le métro 7th street. A cette station, 4 lignes se croisent : la red line, la purple line, la blue line et l’expo line.

En ce qui concerne la météo, du soleil, du soleil et du soleil et 35°C ! Au niveau topographie, le relief est plat.

Transport

  • Rejoindre Downtown depuis l’aéroport LAX en taxi :

Nous avons pris l’option taxi, car quand on divise par 3 c’est tout de suite moins cher : 66$ la course pourboire inclus.

  • La TAP Card :

Pour prendre le métro en illimité, nous avons chacun acheté une carte TAP aux bornes situées dans les stations (il n’y presque pas de guichet). Mais vous pouvez aussi acheter la TAP à Union Station ou dans une épicerie. La carte s’achète pour 1$, ensuite vous pouvez l’utiliser le temps que vous souhaitez. L’achat et/ou la recharge de crédit sur la TAP se fait directement aux bornes du métro. 1 seul trajet coute 1,75$US, 1 abonnement journalier coute 7$US et un abonnement hebdomadaire coute 25$US. Sinon, d’un point de vue piéton, nos claquettes ont parcouru 34 km 😉

  • Shuttle observatory LADOT :

Pour nous rendre au Griffith Observatory, nous avons pris une navette à la sortie de la station de métro Vermont/Sunset. La TAP fonctionne pour cette navette. Plus d’information dans l’article à paraître sur l’observatoire.

Los Angeles Downtown : un quartier aux multiples richesses

Le Walt Disney Concert Hall est un tourbillon métallique signé Franck Gehry. Il a couté la modique somme de 274 millions de dollars. Apparemment la qualité acoustique est sans égale pour chacun des 2265 sièges de l’auditorium. Il n’est pas possible de visiter la salle de concert, sauf si vous avez des billets pour assister à une représentation. A voir au 111 S Grand Ave.

1
Le Walt Disney Concert Hall – Broken Boussole ©

The Broad est un musée d’art moderne contenant la collection du couple Broad (couple multimilliardaire qui a acquis plus de 2000 pièces en 40 ans). C’est Liz Diller qui a signé l’architecture du bâtiment. Ici on retrouve les plus grandes pièces de Jeff Koons – un artiste que j’adore – ainsi que des Basquiat & même l’installation Infinity Mirrored Room de Kusama. Attention, prévoyez plusieurs heures d’attente pour faire un selfie devant cette œuvre. Visite obligatoire pour les amoureux d’art contemporain. Entrée gratuite au 221 S Grand Ave. 

2
The Broad – Broken Boussole ©

Le MOCA – Museum of Contemporary Art – de Los Angeles est le seul musée entièrement consacré à l’art contemporain. Tarif : 12$, au 250 S Grand Ave.

3
Le MOCA- Broken Boussole ©

Bradbury Building & Million Dollar Theatre

Le Million dollar theatre est un immeuble rococo construit en 1918 par Sid Grauman pour 1 million de dollars, d’où le nom ! A l’intérieur la salle possède 2400 sièges et a vu passer les premiers films de Charlie Chaplin. Aujourd’hui la salle n’est ouverte que rarement pour des événements ponctuels. A voir au 307 S Broadway à coté de Grand Central Market.

4
Million Dollar Theatre  – Broken Boussole ©

Le Bradbury building est situé en face du Million Dollar. Cet immeuble de style victorien a été construit en 1893. L’architecte, George Wyman, a conçu un plafond de verre qui illumine les ascenseurs à cage ouverte et les galeries en ferronnerie. Dans le film Blade Runner, c’est ici que se trouve l’appartement de Sebastian. Entrée gratuite mais interdiction de monter les étages.

5
Bradbury building Broken Boussole ©

Angels Flight Trolley

Situé non loin du MOCA, se trouve le plus petit funiculaire du monde : 2 wagons pour 90 mètres de long. Il a été fermé en 2014 car il n’était pas aux normes. Un appel au don a été lancé pour qu’il puisse fonctionner à nouveau.

6
Angels Flight Broken Boussole ©

Le funiculaire et ses tarifs de 2014 Broken Boussole ©

En arrivant du MOCA on se retrouve en haut du funiculaire. Mais quand on sort de Grand Central Market, on se situe au pied du Trolley 😉 A voir au 351 South Hill Street.

9
Angels flight, tellement mignon 🙂 – Broken Boussole ©

Cathedral of our Lady of the Angels

12
Cathedral of our Lady of the Angels – Broken Boussole ©

C’est Rafael Moneo qui a créé cette église, qu’on ne pensait pas être un édifice religieux en passant devant. Dans ce genre architectural on trouve des angles, des angles et des angles ! Selon Moneo, ce style déconstructiviste post-moderne permet de donner « une aura de mystère » à l’église.

Cathedral of our Lady of the Angels – Broken Boussole ©

Inaugurée en 2002, cette église peut accueillir près de 3000 fidèles. A noter,  il y a des toilettes propres près du parc de l’église. Entrée gratuite, à voir au 555 W Temple street.

Hollywood Boulevard

Le Dolby Theatre a ouvert en même temps que le centre commercial Hollywood & Highland situé juste à coté. Initialement, il se nommait le Kodak Theatre. La marque ayant disparu en 2012, le nom du bâtiment a été racheté par Dolby. L’intérêt de cet édifice ? C’est ici que se déroule la cérémonie des Oscars depuis 2001.

13
Le dolby theatre – Broken Boussole ©
14
La vue sur le Hollywood Sign depuis le Hollywood & Highlands – Broken Boussole ©

Le Hollywood Wax museum est un musée de statues de cire, mais n’est en rien comparable à Madame Tussauds ou au musée Grévin. Les statues sont… plus ou moins bien faites…  même mal faites apparemment. L’entrée coute 17$.

15
Le wax museum et le walk of fame – Broken Boussole ©

Le Ripley believe it or not : ce qui m’a plu sur ce bâtiment, c’est le tyrannosaure sympathique sur le toit. En fait le ripley est un musée plein de curiosités. De bon ou de mauvais gout à vous de voir 😉 15$ l’entrée.

17
Le ripley believe it or not – Broken Boussole ©

El capitan construit dans les années 1920 à l’instar du TCL chinese Theatre, est un cinéma rococo. En 1991, il a été racheté par Disney, il ne diffuse aujourd’hui plus que ses propres films pour enfants, avec en avant première : un spectacle de danse. 22$ le ticket pour une place VIP avec pop-corn offert. PS : arrêtez vous chez Ghirardelli pour manger une glace !

16
El Capitan – Broken Boussole ©

Le TCL Theatre

C’est Sid Grauman qui a construit le TCL, le même qui a construit le million dollar theatre à Downtown, et c’est lui qui aurait eu l’idée d’immortaliser les empreintes de stars en marchant dans le béton frais du TCL.

18
L’entrée du TCL – Broken Boussole ©

Ce cinéma été inauguré en 1927 et projette toujours des films à l’heure actuelle, avec projection IMAX Laser sur un écran incurvé. Pour admirer la salle de 930 places et son magnifique plafond, il faut débourser le prix d’une entrée au cinéma soit 18$US !

Les empreintes du TCL – Broken Boussole ©

Devant le TCL et sa pagode, se trouvent plus de 200 empreintes de stars : Marylin Monroe, George Clooney, Denzel Washington, Robert De Niro, Johnny Depp, les acteurs d’Harry Potter, Twilight et Hunger Games… A voir au 6925 Hollywood Boulevard.

Hollywood Roosevelt Hotel

Ce n’est pas un simple hôtel situé sur Hollywood Boulevard. Le Roosevelt a été construit en 1927 par Charles Toberman et il a accueilli la première cérémonie des Oscars en 1929 !

24
Hollywood Roosevelt Hotel – Broken Boussole ©

Marylin Monroe a vécu ici pendant 2 ans, lorsqu’elle était mannequin. L’intérieur du hall est sublime. A voir au 7000 Hollywood Blvd.

The walk of fame

15 blocks d’étoiles vous attendent le long de la promenade de la gloire 😉 Le Walk of Fame compte 2500 étoiles (faites de marbre et ciment), dont 2200 pour l’instant sont cerclées de cuivre pour les célébrités.

A la recherche des étoiles – Broken Boussole ©

Il existe 5 catégories d’étoiles : Cinéma / Radio / Théâtre / Comédie / Musique. Une vedette peut être immortalisée dans plusieurs catégories. Chaque année un comité décide d’attribuer 20 nouvelles étoiles.

La tradition remonte à 1960 quand la chambre de commerce a décidé d’égayer le centre historique d’Hollywood pour faire revenir les studios et les stars.

Marylin était là 🙂 – Broken Boussole ©

Par contre plusieurs stars ne sont pas étoilées sur le Walf Of Fame : Al Pacino, Robert De Niro, Leonardo DiCaprio, Julia Roberts…

Santa Monica & Venice Beach : mon coup de cœur à LA 

Une plage et une fête foraine flottante au milieu de l’océan 🙂 On a adoré le pier et ses montagnes russes, sa grande roue et son carrousel, les odeurs de friture, la vue du restaurant Bubba Gump, les pêcheurs sur le bout du ponton et le coucher de soleil magnifique !

29
Santa Monica Beach – Broken Boussole ©

En descendant les escaliers du pier, on se retrouve dans Alerte à Malibu, avec les towers en bois des lifeguards présentes le long des 5 kilomètres de plage. 35° en octobre, de quoi profiter de la plage !

Coucher de soleil sur Santa Monica Pier- Broken Boussole ©

Pour rejoindre ce paradis, il suffit de prendre l’Expo Line jusqu’au terminus : »Downtown Santa Monica ».

La route 66 s’achève ici

C’est ici même que prend fin la mythique route 66, sur le ponton de Santa Monica. Le End of the trail symbolise la fin du trajet de 3200 kilomètres qui débute à Chicago ! On verra ça plus en détail le jour ou je ferais cet itinéraire en voiture 🙂

Santa Monica Pier End of the trail – Broken Boussole ©

Venice Boardwalk & Canals

En marchant sur le Venice Boardwalk, vous verrez des skaters, des artistes, des fumeurs de pet’, des sans-abris, des bodybuilders, des danseurs, des graffeurs… Ici tous les styles se mélangent et cohabitent.

36
Venice Beach – Broken Boussole ©
37
Venice Beach Boardwalk (attention le soir…) – Broken Boussole ©

Mais ce pour quoi nous sommes venus à pied jusqu’à Venice, c’est le Venice Canals Walkaway puisque c’est de ce quartier que Venice tient son nom !

38
Venice Canals – Broken Boussole ©

C’est Abbot Kinney qui fit construire en 1905 un réseau de canaux pour créer une petite Venise d’Amérique. A l’époque, de vraies gondoles importées d’Italie servaient à se déplacer, aujourd’hui on se sert de pédalo, de kayak et même de paddle.

39
Venice Canals, on rentre en paddle ou en pédalo ? 😉  – Broken Boussole ©

Dans les années 1920, les 3/4 des canaux ont été bétonnés pour être transformés en rues… « Heureusement » la grande dépression est passée par là en 1929 et la ville de Los Angeles n’avait plus les moyens de racheter et bétonner les 4 derniers canaux restant. A voir sur Carroll Ave & Eastern court.

40
Venice Canals avant le coucher de soleil – Broken Boussole ©

Ces lieux ont vraiment provoqué chez moi…le coup de cœur concernant la ville de Los Angeles 😉

Griffith Observatory

Tout comme Venice Canals, l’observatoire Griffith est un incontournable à nos yeux. Situé à 300 mètres d’altitude, ce bâtiment Art déco offre une vue splendide sur tout Los Angeles et sur les lettres Hollywood (le réflex vous sera beaucoup plus utile qu’un Iphone. Mes photos ont été prises en zoomant au maximum avec un Iphone 6S. J’aurais dû emmener le réflex ce jour là…).

41
Griffith Observatory – Broken Boussole ©
42
Panorama depuis l’observatoire – Broken Boussole ©

Outre un point de vue extérieur remarquable, faites donc un tour à l’intérieur de l’observatoire pour voir les expositions sur l’astronomie « Hall of the sky » et sur les télescopes « Hall of the eye ». Admirez également le spectacle du Tesla Coil ! Entrée gratuite pour le rez-de-chaussée.

43
Dans la salle du Hall of the eye – Broken Boussole ©
44
Los Angeles – Broken Boussole ©

Pour s’y rendre, prendre le Shuttle Observatory (gratuit avec la TAP) en sortant du Métro Vermont / Sunset sur la Red Line. Pour les horaires, allez faire un tour sur le site LADOT :
http://www.ladottransit.com/dash/routes/observatory/observatory.html

Hollywood Sign

Si on m’avait expliqué que nous devions la réhabilitation du Hollywood Sign au patron de Playboy je ne l’aurais pas cru. Et pourtant… C’est Henry Chandler, qui en 1923 décida d’accrocher les lettres formant Hollywoodland sur le flanc d’une colline afin de promouvoir les parcelles de terre qu’il possédait ici. En 1949, le -Land a été retiré, et ce panneau géant est devenu le symbole du cinéma hollywoodien. Cependant, entre les années 1960 et 1970, les lettres sont tombées en ruine !

45
Hollywood SignBroken Boussole ©

C’est Hugh Hefner, le patron de Playboy qui a organisé une « soirée » en 1978 pour lever des fonds et rénover les célèbres lettres. C’est également lui, qui en 2010, a fait intégrer le terrain où sont les lettres au Griffith Park pour le rendre inconstructible. Depuis 2013, les lettres, qui doivent être régulièrement repeintes, sont protégées par des capteurs , des caméras et du grillage pour éviter les intrusions et les suicides.

Union Station

Passons maintenant à un autre coin de Los Angeles. Union Station est une gare construite en 1939. L’extérieur de la gare évoque une mission espagnole et l’intérieur elle mélange le style paquebot et Art Déco. L’architecture est signée Donald Parkinson & fils. (Vous pouvez reconnaître ce décor dans certains films comme Blade runner, The dark knight rises, Braquage à l’italienne…)  On y est passé pour aller à Little Tokyo.

46
A l’intérieur d’Union StationBroken Boussole ©

Little Tokyo

Et que dire de Little Tokyo ? L’ambiance est charmante, des arches aux lampions tout est beau et on peut tout trouver 🙂 Pâtisseries japonaises, épiceries, mangas, stylos, produits cosmétiques inconnus en Europe, casquettes, baskets et vêtements design… On a particulièrement aimé le Japanese Village Plaza Mall dont l’entrée se fait sur E 1st.

47
Little Tokyo – Broken Boussole ©

Little Tokyo et ses fruits frais en forme de glaces Broken Boussole ©

Carnet d’adresses restaurants et shopping

Dire qu’on a mal mangé pendant notre road trip serait un euphémisme… Pour éviter de dépenser une fortune, on a souvent mangé dans des fast-food (wendy’s, Mcdo, Starbucks)pour 2 raisons : les prix sont vraiment plus bas et parce qu’il n’y a pas de pourboires à donner (+20% de pourboire à chaque resto à 3, ça monte assez vite).

Pacific Wheel Pizza Co au 380 Santa Monica Pier Suite 4 : 3 pizzas et 3 bouteilles d’eau pour 37$US (mais ça n’est clairement pas qualitatif)

Greco’s New York Pizzeria au 6814 Hollywood Blvd : 5,5$ l’énorme part de pizza

Ana Maria au Grand Central Market : ❤ 🙂 Les quesadillas chez Ana Maria à Grand Central Market : une tuerie ! 8$ la quesadillas poulet/fromage et sa salade avec tomates et avocat. A retrouver au 317 S Broadway.

50
Quesadilla Time ! ❤ – Broken Boussole ©

Le Grand Central Market… On m’avait dit que c’était la Mecque de la Street Food. On ne m’a pas menti ! Cet endroit est génial !! On a mis plus d’une heure à se décider pour savoir ce qu’on allait manger ce jour là. Après des tours et des détours entre les différents stands, nous avons opté pour des quesadillas chez Ana Maria.

Dans Grand Central MarketBroken Boussole ©

Voici quelques adresses shopping à Los Angeles, bien sûr ça n’est pas en quelques jours qu’on trouve tous les bons plans, mais ces lieux sont pas mal 🙂

  • Hollywood & Highland Center :

Le complexe commercial intègre le Dolby Theatre (CF article « Promenade le long d’Hollywood Blvd). Avec 3 niveaux de boutiques et restaurants, ce centre est assez attrayant. On peut apercevoir le Hollywood Sign depuis l’arche de la cour principale qui reproduit le décor babylonien du film Intolerance. A retrouver au 6801 Hollywood Boulevard.

  • Little Tokyo :

Q pop pour des mangas et des gadgets japonais : 128 astronaut E S Onizuka Street
Kinokuniya Bookstore pour des mangas et stylos : 123 Astronaut E S Onizuka Street
RIF pour des sneakers de collection ❤ : 334 E 2nd Street

  • FIGat7th :

Ce centre commercial était situé juste à coté de notre hotel. Los Angeles est la première ville ou j’ai craqué chez Victoria’s Secret… à retrouver au 735 S Figueroa St (Metro 7th St).

3 commentaires sur « Etape 2 : Los Angeles • Transports, hébergement, visites, adresses restaurants & shopping »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s