Les merveilles de la Crète, d’Est en Ouest, du Nord au Sud

Visiter l’Est de la Crète

Vaï beach

Cette plage est magnifique, et en mai, elle est encore préservée du tourisme de masse. La plage est belle, entourée de palmiers et l’eau est transparente.

1 pano
 En arrivant, Vaï sous l’orage – Broken Boussole ©
2
 Sur la plage de Vaï – Broken Boussole ©

Mais quand on voit le nombre de transats et de parasols sur la plage… Je n’ose pas imaginer à quoi ça ressemble en août. En mai le parking est gratuit, mais sinon c’est 5€ la journée. N’hésitez pas à grimper les escaliers derrière les tavernes, panorama imprenable.

3
Depuis les hauteurs – Broken Boussole ©
4
Un spot à photo idéal ! – Broken Boussole ©

Le monastère de Toplou

En rentrant de Vaï nous nous sommes arrêtés au Monastère de Toplou. La cour intérieure y est superbe. Dans le monastère, le musée des icônes est bien rempli, mais interdiction d’y prendre des photos.

Avant d’entrer dans le monastèreBroken Boussole ©

Ces murs servaient à protéger les moines des pirates Broken Boussole ©

8
A l’intérieur du monastère Broken Boussole ©

Héraklion sous l’orage

Je n’ai pas spécialement aimé Héraklion (comme Agios Nikolaos), néanmoins voici quelques photos légendées. Commençons par le fort vénitien : ici on l’appelle par son nom turc : koules.

11
Héraklion, le koules et le port – Broken Boussole ©

A l’intérieur, on entreposait les réserves de nourriture et de munitions, ainsi que les habitations de capitaines. Il a fallu 22 ans de siège aux Ottomans pour prendre le fort !

14
Héraklion, l’église d’Agios Titos – Broken Boussole ©

Cette église a d’abord été un lieu de rite catholique, puis il a été transformé en mosquée par les turcs avant de devenir un lieu de culte orthodoxe.

15
Héraklion, la fontaine mororini – Broken Boussole ©

Pour info, si vous suivez les panneaux du Stade Pankritio, vous trouverez des parkings gratuits le long de la mer 😉

16
Héraklion, le long de la cote entre le stade et le koules – Broken Boussole ©

La belle Elounda ❤

Ce village nous a rappelé Puerto Andratx à Majorque. C’est magnifique : les nuances de l’eau, les montagnes autour, les restaurants et les bars les pieds dans l’eau, le petit port. Tout est sympathique et esthétique.

17
L’église orthodoxe d’Elounda – Broken Boussole ©
19
Le port d’Elounda – Broken Boussole ©

Je précise que nous étions en Crète la dernière semaine de mai et la première semaine de juin, donc nous n’étions pas encore dans la saison « tourisme de masse ». En juillet et en août le village doit être full…

Pause smoothie à Elounda – Broken Boussole ©

22
La vue depuis notre table 🙂 – Broken Boussole ©

Pour info il y a un parking gratuit à 200 mètres du port. Si vous reprenez la route vers le nord, vous passerez devant l’île de Spinalonga. D’ailleurs il est possible de la rejoindre en bateau depuis Elounda 😉

23
L’île de Spinalonga – Broken Boussole ©

En bref, ce coin de paradis est idéal pour faire une pause les pieds dans l’eau 😉

Visiter l’Ouest de la Crète

Marathi Beach sur la presqu’île d’Akrotiri

Comme pour toutes les plages visitées, il ne faut pas oublier que nous étions sur place fin mai/début juin, et donc ça n’était pas bondé comme en pleine saison.

1
La plage de Marathi ! (hors-saison) – Broken Boussole ©
2 pano
Plage, nuances & couleurs, vue sur les montagnes – Broken Boussole ©
2
Il y a également quelques transats – Broken Boussole ©

Donc, de mon point de vue, la plage de Marathi est magnifique : du sable blond, de l’eau transparente, une belle vue sur les montagnes… On s’est un peu promené, outre les tentacules qui séchaient au soleil, nous avons aussi trouvé une charmante petite église.

Les tentacules qui sèchent au soleil & l’église de Marathi Broken Boussole ©

Visite de la Canée, Xania, Chania, Khania, enfin vous voyez quoi 😉

La ville possède plusieurs appellations et plusieurs orthographes. En fait, si vous voulez parler de la ville avec des grecs, le nom se prononce « Rania » 😉

7 pano
Le port vénitien et son phare à droite (en tout petit)  – Broken Boussole ©
6
La mosquée des Janissaires, qu’à titre perso je trouve esthétique, est la plus ancienne de Crète (1645), aujourd’hui c’est une salle d’exposition – Broken Boussole ©

Le quartier de Topanas, le plus pittoresque et le plus photogénique de la ville de la Canée (cliquez sur les photos pour les agrandir) – Broken Boussole ©

La cathédrale orthodoxe de la Canée a été construite en 1857. Elle se trouve sur la place Patriarchou Athinagora. A droite, les remparts vénitiens – Broken Boussole ©

Le monastère d’Arkadi

Ce monastère est le plus important de Crète. A l’entrée on vous donnera un dépliant en français ou dans la langue de votre choix. Nous avons suivi la visite proposée par le dépliant.

14
La porte Ouest (Claoustra) derrière l’olivier. Elle a été construite en 1870 après JC pour remplacer celle de 1693, détruite par l’attaque turque de 1866 – Broken Boussole ©
15
Le temple. De style renaissance, cette église possède 2 nefs – Broken Boussole ©
16
L’arbre et la balle. Pendant l’attaque de 1866, ce cyprès a été touché par des tirs et il reste une balle (énorme) à l’intérieur du bois – Broken Boussole ©
17
En sortant des celliers, vue sur la cour – Broken Boussole ©

Tarif 3€ par personne. ça les vaut largement ! A savoir : Prévoyez un paréo pour cacher vos épaules/jambes. ça n’est pas obligatoire mais c’est apprécié. Il y a des fontaines à eau ou vous pourrez remplir vos bouteilles, et il y a des toilettes.

Une pause à l’ombre près d’un chat, la base en Crète ! – Broken Boussole ©

Spili et les lions

Le village de Spili est célèbre pour sa fontaine vénitienne aux 25 bouches d’eau dont 19 têtes de lions. Outre la fontaine, se promener dans les ruelles alentours est sympathique 😉

18
La fontaine de Spili 🙂Broken Boussole ©

Kournas, l’unique lac de Crète

Le lac Kournas est le seul lac de Crète, entouré de montagnes. Il n’y a pas de plage artificielle, mais on peut s’y baigner et poser sa serviette sur la pelouse. Sinon vous pouvez toujours louer un kayak ou un pédalo.

20 pano
Le lac KournasBroken Boussole ©

Elafonisi, la plage paradisiaque ❤

Le sable est blanc, parfois rose. L’eau est peu profonde, donc chaude et que dire de sa couleur… Cette plage se mérite, la route est longue quand on vient de Prinos, mais elle vaut le coup ! Pour voir ce paradis en vidéo, rendez-vous sur Instagram 😉

22 pano
Panoramique d’Elafonisi. Ces couleurs ❤Broken Boussole ©
23
Les nuances sont à tomber !Broken Boussole ©

Attention pour descendre sur le parking en voiture, ne dépassez pas les 10 km/h avec une petite voiture.

24
Un dimanche paradisiaque à Elafonisi ❤Broken Boussole ©

Réthymnon

C’est la 3ème plus grande ville de Crète. Elle est qualifiée de 2ème cité la plus belle après la Canée.

25
Promenade à Réthymnon – Broken Boussole ©

Visiter la vieille ville est un incontournable. Garez-vous le long du fort vénitien (oui encore un ! 😉 ), le stationnement est gratuit.

Il y a beaucoup de choses à voir : la forteresse vénitienne, le théâtre erofili, la Mosquée Nerantzes et le minaret, la fontaine Rimondi, la Mosquée Kara Moussa, l’église des 4 martyrs, le port vénitien, le phare…

27
Le minaret de Réthymnon – Broken Boussole ©

Les ruelles sont charmantes, on s’y promène à l’ombre des bougainvilliers, entre les tables des restaurants et les vendeurs de souvenirs.

26
Le cadre classique des restaurants de Réthymnon 🙂 – Broken Boussole ©

La fontaine Rimondi rend hommage à Alvise Rimondi. L’eau sort de 3 têtes de lions de San Marco et les Turcs ont rénové le mur sur lequel la fontaine s’appuie, mais il ne reste rien du dôme qui la protégeait.

Safari en quad dans les montagnes !

J’aime le jet-ski et le quad, mais quand j’ai vu les tarifs pour la location de jet en bord de mer, j’ai vite fait demi-tour. Par contre j’ai trouvé une excursion à la 1/2 journée en quad qui m’intéressait chez : Discovery Quad – Buggy & Jeep Safaris à Réthymnon.

30
En route pour les pistesBroken Boussole ©

J’ai réservé directement dans la boutique à Réthymnon la veille pour le lendemain, mais il est possible de réserver sur internet. Une fois arrivée au camp de base, on m’a demandé mon permis de conduire pour vérifier ma « capacité à piloter » … 😉 On m’a remis un casque, une charlotte, des lunettes et un masque. Pendant 2 minutes on m’a expliqué le fonctionnement du quad et nous avons attendu que tous les participants soient là. Au total nous étions 4 quads et 2 buggys + le quad de notre guide Zviad.

Mon bolide rouge Broken Boussole ©

Bon, les règles de sécurité sont les suivantes : rester en file indienne, à 3 mètres de chaque quad. Et ne pas doubler. Quel dommage… 🙂 Du coup ma pointe de vitesse a été de 62 kilomètres/heure.

J’ai eu de la chance, j’étais juste derrière le guide. J’avais l’impression d’être seule en balade et surtout je ne me prenais pas toute la poussière en pleine tête. J’ai préféré mes lunettes de soleil aux lunettes transparentes, par contre j’ai utilisé le masque et j’ai bien fait.

29 pano
En haut de la montagne Maroulas Broken Boussole ©

Pendant l’excursion, on a fait un stop en haut de la montagne Maroulas pour admirer les 2 plus grands monts de l’île : celui de Nida et de la Canée. Ici, on peut voir des vautours. Le deuxième stop s’est fait près du réservoir Amari Dam. Et le 3ème, celui de la pause sandwich, s’est fait à Prasses.

Coût : 110 € pour 2 (60€ pour le conducteur, 50€ pour le passager, sandwichs & bouteilles d’eau inclus). Durée : 4 heures. Pour une courte vidéo depuis le quad, direction Instagram.

32 pano
Le réservoir Amari Dam Broken Boussole ©

A savoir : Ok il fait chaud en Crète et il y a du soleil, mais je vous déconseille de mettre un short pour faire cette activité… les sièges sont noirs, ils chauffent pendant les pauses et ça brûle 😉 Optez pour le legging de sport ou pour les hommes, le short long.

Et choisissez des vêtements qui ne craignent rien,  mon legging noir était marron de poussière à la fin du safari. Accessoirement on traverse une rivière avec le quad… 😉

Le plateau de Nida

Le mont psiloritis (2456 mètres d’altitude) est le mont le plus haut de l’île. Après la promenade en quad, on a décidé de rejoindre le plateau de Nida. C’est une station de ski en hiver.

33
Le mont dans les nuages, on aperçoit même des restes de neige 😉Broken Boussole ©

La route est plus ou moins en bon état : nids de poule & pas de glissière de sécurité. A part les bergers, il n’y avait personne sur l’unique route qui mène à Nida. Vous pourrez voir des chèvres et des moutons à la pelle partout sur la route ainsi que des mitata : des huttes rondes en pierre qui servent d’abris aux bergers.

34
Une mitata sur la route de Nida Broken Boussole ©

Vous pourrez vous arrêter visiter la grotte de Zeus également appelé grotte du mont Ida (à 15 minutes de marche de la taverne abandonnée du plateau de Nida).

35
Voilà pourquoi il ne faut pas rouler trop vite Broken Boussole ©

PS : s’arrêter à Anogia pour voir le travail des tisseuses accroché le long des murs, c’est une arnaque. Personnellement, je trouve qu’il n’y a pas grand chose à voir.

Visiter la côte Sud de la Crète

Hora Sfakion

La seule raison qui m’a poussé à venir à Hora Sfakion, c’est la compagnie Anendyk qui fait des allers/retours depuis Hora Sfakion vers Loutro pour 10,5€. Pourtant ce village est sympathique et on peut y manger pour pas cher. Pour info, une famille tient le parking, il faut payer 3€ pour la journée. Je ne sais pas si c’est une fonction officielle ou officieuse…

1
Le petit village d’Hora SfakionBroken Boussole ©
2
Hora Sfakion depuis le bateau menant à LoutroBroken Boussole ©

Non loin d’ici se trouve Frangokastello, une autre forteresse vénitienne. Ici a eu lieu une terrible bataille avec les turcs au 19ème siècle. Des centaines d’hommes sont morts. Depuis, il parait que depuis des fantômes longent les murs 😉

3
Frangokastello, je n’ai pas vu les fantômes 😉 Broken Boussole ©

Loutro

Dans mon guide il est écrit que Loutro était un petit village de pêcheurs, dont les maisons blanches étaient nichées au creux de la montagne. Un village sans voiture, ou l’on ne peut se rendre qu’en bateau ou à pied.

4
Loutro, pour 1 heure seulement… 😉 Broken Boussole ©

Remettons les choses en place. Loutro est un fabuleux spot à photos et fera le bonheur des randonneurs chevronnés, mais c’est tout.

5
Pourtant montagnes & eau transparent sont là – Broken Boussole ©

Ici 100% des bâtiments sont des hôtels, des pensions ou des restaurants. Il faut traverser tous les restaurants pour rejoindre la plage. La plage parlons-en : elle est minuscule, et pleine de transats et de parasols payants.

Le blanc et le bleu, couleurs locales Broken Boussole ©

Bref, on a pris le bateau de midi pour venir et celui de 13h30 pour repartir… Toutes les photos ont été prises en juin à Loutro.

9
Pour info 😉 Broken Boussole ©

Matala & ses grottes

Ok, Matala n’est pas tellement à l’Est de la Crète, mais ça l’est dans ma découpe des itinéraires Est/Ouest pour ce voyage 🙂 Lorsqu’on arrive à Matala, le stationnement est gratuit dans la grande rue, mais du coup autant vous le dire, c’est full de chez full. Nous on a payé 3€ pour la journée sous un auvent.

Les grottes de Matala – Broken Boussole ©

Le village qui ne compte qu’une dizaine d’habitants en hiver, est célèbre pour ses grottes creusées par les romains dans la falaise à droite de la plage.

10
Depuis la plage opposée aux grottes – Broken Boussole ©

Ce lieu est initialement une nécropole, dont une partie a été submergée par la montée des eaux, qui s’est transformée dans les années 60 en fumoir/bivouac pour les hippies. Apparemment Bob Dylan y venait. Entrée pour les grottes de Matala : 2€.

13
Dans le village de Matala – Broken Boussole ©

Pour boire un verre l’idéal c’est le village à l’opposé des grottes. Vue splendide sans foule fin mai 😉 Adresse de bar à venir dans le futur article Manger & boire en Crète.

Lentas

Dans les environs de Matala, il y a quelques villages qui valent le détour : Pitsidia, Miamou & Lentas. Lentas est un petit village avec une dizaine de maisons et 2 ou 3 petites pensions.

14
Lentas – Broken Boussole ©

La route qui mène à Lentas n’est pas la plus facile mais elle vaut le détour. Attention aux chèvres qui traversent la route 😉 & une fois à Lentas :  Attention, en claquettes les marches glissent 🙂 Oui, j’ai failli me vautrer sans aucune classe dans les escaliers…. Autodérision bonjour !

15
Sur la route de Lentas, quelques ruches colorées – Broken Boussole ©

Excursion à Chrissi Island

Avant de partir j’ai cherché une excursion pour aller sur l’île de Chrissi. Après avoir vu une photo de l’île dans un guide, je voulais absolument aller me baigner dans les eaux turquoises de Chrissi.

Rendez-vous à Ierapetra. Cette ville est entourée des champs produisant les tomates, concombres et autres poivrons crétois. Il parait que c’est la ville la plus ensoleillée d’Europe.

19
Depuis le bateau dans le port de IerapetraBroken Boussole ©

Nous sommes venus ici pour partir en excursion sur l’île de Chrissi. Le point de rendez-vous était fixé dans le port de pêche près de la forteresse vénitienne « Kales ». Les alentours sont mignons à voir également.

A bord du Nefeli, départ pour Chrissi ! – Broken Boussole ©

J’ai choisi de réserver 2 places sur le Nefeli, le bateau de Kostas. Cette embarcation a une capacité maximale de 22 places. Pendant l’excursion nous étions 16 (12 français, 2 belges et 2 allemands). Kostas m’a dit que 90% de sa clientèle était française.

Le paysage est saisissant, l’eau bleue indigo passe subitement au turquoise ! C’est tellement beau ! On a l’impression d’arriver sur une photo retouchée sur Photoshop.

21
Les eaux turquoises de l’île de Chrissi ❤ – Broken Boussole ©

Pour commencer, nous avons jeté l’ancre à une trentaine de mètres de la plage Golden Beach. C’est le premier endroit ou nous avons été pour nager et faire des photos (avant la dépose des milliers de voyageurs qui viennent en ferry sur la plage). En plein été, il y a plus de 3000 personnes qui viennent sur l’île chaque jour.

24
Une autre panoramique de ce lieu paradisiaque – Broken Boussole ©

Après ce premier arrêt, nous avons eu le droit à un apéro sur le bateau : vin bio du monastère de Toplou, pain grillé au fromage, concombres, tomates, anchois, tarte à la courgette… Pendant ces quelques minutes Kostas nous a raconté l’histoire de l’île de Chrissi.

Ensuite nous avons rejoint une plage sans aucun touriste, transat ou parasol payant de l’autre coté de l’anse de Golden Beach. Après un plongeon (ou une descente à l’échelle pour les moins fous) et 30 mètres de nage, on a pu profiter d’une plage immaculée. (un mini zodiac sert à faire venir tous les sacs sur la plage).

23
Repas les pieds dans l’eau – Broken Boussole ©

Pendant 1 heure chacun a vécu sa vie (bronzage, baignade ou snorkeling -> des tubas et masques sont prêtés par Kostas) puis nous avons eu le droit à un festin grec dans l’eau : tzatziki, crevettes marinées, chaussons aux herbes et au chèvre, feuilles de vigne, fleurs de courgette, marinade de seiche, homard au citron et à l’huile d’olive, calamars farcis… tout est fait maison et le repas est accompagné de 3 / 4 / 5 verres de vin.

Le point le plus haut de l’île est le mont Kafala (31 mètres), et voici le type de vue que l’on a depuis ce mont.

25
Sur le mont Kafala – Broken Boussole ©

Sur le trajet du retour vers Ierapetra nous avons eu un énorme plateau de fruits frais à manger. D’ailleurs nous vous conseillons de vous asseoir à l’arrière du bateau : il y a des matelas en mousse ou vous pourrez vous allonger (contrairement à l’avant du bateau).

Coût et durée de l’excursion : 50€ par personne à régler en cash sur place le jour du départ. Ce prix inclus le trajet en bateau, les repas et les boissons. L’excursion dure de 10h à 17h. N’oubliez surtout pas votre crème solaire et un chapeau !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s