Le cœur de Malte : Mosta Rotunda, le Palazzo Parisio de Naxxar et Mdina la cité du silence

Palazzo Parisio : une visite majestueuse & magique

Le Palazzo Parisio se situe à Naxxar, la ville où je vis actuellement. Construit en 1733 par Manuel de Vilhena, ce bâtiment a ensuite été acheté en 1737 par une famille sicilienne : les Parisio. Le nom Parisio a été donné au Palace, mais à l’époque, il s’agissait d’un simple bâtiment. C’est son 3ème propriétaire qui a donné à ce lieu toute sa splendeur : la famille Scicluna. Les membres de cette famille ont – entre autre – créé la 1ère banque privée à Malte et introduit le concept du chèque sur l’île. Le palazzo Parisio est d’ailleurs un palace privé ouvert au public, il est régulièrement le théâtre de mariages (comme samedi dernier par exemple), mais il appartient toujours à la famille Scicluna 😉

Par le biais du Marquis Giuseppe Scicluna, des travaux se sont déroulés dans le palais entre 1898 et 1906. Le marbre a été importé d’Italie, les lampes en verre viennent de Murano, les meubles sont des pièces uniques créées pour le Palazzo… De nombreuses feuilles d’or ornent les murs, les plafonds, les sculptures… Ce sont uniquement des feuilles 24 carats.

J’ai débuté ma visite en solo, et je n’ai croisé pratiquement personne dans ce havre de paix. Après avoir gravi les escaliers en marbre, je me suis retrouvée dans un vaste hall, les jardins sur ma gauche et de nombreuses pièces à droite et en face de moi.

1
Vue sur les jardins depuis le 1er étage – Broken Boussole ©

C’est ce qu’on appelle un piano nobile, un « étage noble ». Ici, le marbre au sol est inspiré d’un plancher du Vatican et les peintures au dessus des portes représentent le court séjour de Napoléon à Malte ainsi que le naufrage de St Paul & l’invasion des turcs en 1565. Au plafond vous pourrez admirer le bateau à vapeur de la famille Scicluna (oui oui ils avaient aussi un bateau à vapeur) ou encore Notre Dame de Victoire : la sainte de Naxxar.

2
Piano Nobile : sol & escaliers en marbre, hautes fenêtres avec vue sur le jardin – Broken Boussole ©

En poursuivant ma visite, je me suis retrouvée dans ce qui s’appelle la pièce rouge. Le nom est lié à la couleur des murs et ces derniers sont peints à la main ! On y trouve de nombreux tableaux  d’artistes maltais & italiens, ainsi qu’un élégant mobilier.

3
La pièce rouge du Palazzo Parisio – Broken Boussole ©

Depuis le salon, une porte nous mène directement à la salle à manger. Deux grandes peintures ornent les murs de chaque coté de la table. Ces œuvres symbolisent la vie napolitaine. Le service de table a été dessiné pour le marquis par la compagnie anglaise Royal Doulton. Je n’ai pas voulu trop m’approcher des carafes et des verres (cristal oblige) mais la vaisselle est magnifique 🙂

4
La salle à manger – Broken Boussole ©

En sortant de la salle à manger, on se retrouve dans le cabinet du Marquis. Le soleil ambiant ne m’a pas permis de réaliser de belles photos (contre-jour bonjour), mais les meubles en bois sont très travaillés, et les murs sont également peints à la main. Sur la gauche, on peut découvrir la chambre dont le sol est en mosaïque.

La visite n’est pas encore terminée, mais voici les 2 plus belles pièces du Palazzo, à mon goût : la salle de musique & la salle de bal ! Commençons par la première : la salle de musique était celle des femmes, qui se réunissaient ici pendant que les hommes jouaient au billard.

5
La salle de musique, ses feuilles d’or, ses murs couverts de soie & son sol en mosaïque – Broken Boussole ©

Ici les murs sont recouverts de soie, chaque meuble est unique et en y regardant de plus près, vous y trouverez des sculptures d’instruments. La cheminée est en marbre massif, comme dans la pièce rouge. Entre la salle de musique et la salle de billard se trouve la magnifique salle de bal : elle a été dessinée en l’honneur des chevaliers de Malte. Au plafond de nombreux détails évoquent les sciences, la musique, l’astrologie ou encore l’art… Les chandeliers sont en bronze et les miroirs ajoutent de la perspective à la pièce.

6
En entrant dans la salle de bal – Broken Boussole ©
7
Toujours la salle de bal, j’y ai passé un temps fou !  – Broken Boussole ©

Il a bien fallu sortir de la salle de bal au bout d’un moment. Je me suis donc retrouvée dans la salle de billard : la pièce des hommes. Ici les lampes sont surmontés de sculptures d’anges en bronze massif.

8
Une partie aurait été tentante mais j’étais seule 😀 – Broken Boussole ©

Pour clôturer cette sublime visite, je me suis rendue dans les jardins à l’italienne : le premier possède 4 zones de pelouse et des fontaines. Ici on peut venir déjeuner ou prendre le thé à l’ombre des tonnelles blanches.

9
Direction le 2ème jardin – Broken Boussole ©

En poursuivant mon chemin, j’ai dépassé un mur ceint de bougainvilliers pour me retrouver dans le deuxième jardin (photo de couverture de l’article) qui possède une belle collection de plantes & fleurs. Sur ces belles couleurs, ma visite s’est achevée. Je dois le reconnaître, le coût de cette promenade est relativement cher : 15€ par adulte mais ce palace est tellement beau que ça vaut bien le détour !  En plus on vous prêtera un guide papier (il y en a en français!) pour découvrir le palace à votre rythme en toute autonomie.  Petites infos complémentaires : vous pouvez ne visiter que les jardins pour 5€ où mieux, si vous prenez le thé l’accès (aux jardins) sera gratuit.

Mosta

L’église de Mosta, la « Rotunda » pour les maltais, est visible depuis de nombreuses villes grâce à l’immensité de sa coupole. En effet, le dôme mesure pas moins de 61 mètres de haut pour presque 40 mètres de large ! L’architecte, Giorgio Grognet de Vasse, a vu ce projet s’achever en 1860 après 27 ans de construction.

10
En arrivant près de la Rotunda – Broken Boussole ©

A l’extérieur vous pourrez admirer la façade de près ou de loin pour tenter d’apercevoir le dôme en entier. Je suis sûre que vous n’avez pas toujours pas vu que les 2 clochers indiquaient 2 heures différentes… Pourtant j’ai expliqué pourquoi dans l’article sur « Les Festi Maltaises » 🙂 D’ailleurs il parait que les festi de Mosta & Valletta sont les plus belles ! Déjà que celle de Naxxar était superbe, je n’ose pas imaginer à quoi ça ressemble !

11
Mosta Rotunda & une Cayenne 😀 ❤  – Broken Boussole ©

A l’intérieur on trouve des fresques de Giuseppe Cali et la preuve (enfin plutôt la réplique) d’un miracle. Le 9 avril 1942 à 16h40, une bombe a transpercé le dôme, tombant ainsi au milieu de 300 fidèles. Mais elle n’a pas explosé et personne n’a été blessé. La réplique est exposée dans la sacristie.

12
Le dôme, vu d’en dessous – Broken Boussole ©
13
La réplique de la bombe qui a traversé le dôme – Broken Boussole ©

La Rotunda se visite gratuitement du lundi au vendredi de 9h à 11h45 puis de 15h à 17h et le samedi de 9h à 11h45 et de 15h à 16h. Je n’ai pas fait de photo, mais de nuit elle est éclairée et sympa à voir aussi.

14
Mosta Rotunda – Broken Boussole ©

Dans tous les cas Mosta est une ville charmante, où il fait bon manger un pastizzi et boire une pinte (mon frère ne dira pas le contraire…) pour moins de 3€. En plus l’architecture, les balcons et les couleurs sont vraiment agréables à regarder en étant assis à l’ombre d’un bougainvilliers 🙂 Pour venir y faire un tour, pas d’inquiétude, la Rotunda est l’un des lieux les mieux desservis du centre de l’île !

15
Dans les rues de Mosta – Broken Boussole ©

Je profite de ce 27 septembre pour souhaiter un Joyeux Anniversaire à mon papi d’amour  🙂 Je suis loin mais quand même 🙂

Mdina, la cité du silence

Mdina est l’ancienne capitale de Malte, située en plein cœur de l’île. J’ai la chance de l’admirer chaque matin depuis mon bus puisque je travaille à proximité et que la ville est située sur un plateau.

16
Dans les rues de Mdina – Broken Boussole ©

Mdina est surnommée la cité du silence car aucun bus et aucune voiture ne peut y circuler… Laissez-moi briser le mythe calmement : les voitures peuvent circuler à l’intérieur de la forteresse, donc attention 😉

17
Pjazza San Publju de Mdina – Broken Boussole ©

Charmante de jour, la ville est aussi belle de nuit grâce aux éclairages dispatchés le long de la forteresse et des monuments. Une fois devant la cité, vous pourrez apercevoir les jardins Howard juste avant d’arriver à la Porte de Mdina.

18
Howard Garden à Mdina – Broken Boussole ©

Cette porte parlera aux fans de Game of Thrones, puisque c’est par là que Lady Stark arrive à cheval à King’s Landing dans la saison 1 😉

19
Mdina Gate, avant d’entrer dans Mdina – Broken Boussole ©

Comme tout haut lieu touristique qui se respecte, de nombreuses visites sont payantes (et ça monte vite) :

-Les cachots du donjon : 5€
-Le musée d’histoire naturelle : 5€
-La cathédrale St-Paul : 5€ (le ticket est valable pour visiter le musée de la cathédrale)
-La reconstitution Medieval Time : 6,5€
-Le Palazzo Falzon : 10€

20
Le musée d’histoire naturelle de Mdina – Broken Boussole ©

Pas envie de dépenser d’argent ? Vous pouvez profiter du calme relatif des rues (enfin en août j’en doute!) pour admirer l’architecture et les bougainvilliers qui grimpent le long des façades.

Dans les rues de Mdina – Broken Boussole ©

Vous pouvez aussi visiter le cloître de la Carmelite Priory gratuitement. Pour une visite plus approfondie, réservation obligatoire (4€).

Enfin, par curiosité, regardez par la porte de la chapelle Ste Agathe. C’est d’après les plans de Lorenzo Gafa qu’elle a été construite en 1410, puis reconstruite après les dégâts du tremblement de terre en 1693. Consacrée en 1695, cette chapelle a abrité des réfugiés pendant la seconde guerre mondiale. Restaurée en 1997, la chapelle Ste Agathe ne se visite pas, mais vous pouvez la photographier à travers les grilles de la porte d’entrée.

Chapelle Ste Agathe à Mdina, couleurs et architecture – Broken Boussole ©

Pourquoi j’ai aimé Mdina ? Son architecture, son histoire, son super restaurant Coogi’s et ses lieux de tournage de Game of Thrones 🙂 Par contre à ne pas visiter le dimanche, tout est fermé ou presque 😉

Pourquoi je n’aime pas Mdina ? Soyons honnête : cette ville étant très touristique, les bus au départ de Mdina sont souvent remplis de touristes dès le 1er arrêt de la ligne. Et donc quand je sors du travail à Ta’Qali, le bus ne s’arrête pas parce qu’il est plein. Je n’ai qu’un seul bus qui me ramène chez moi, et il n’y en a qu’un par heure… CQFD 😉

26
Le coogi’s, une invitation à entrer 😉 – Broken Boussole ©

PS : ça faisait longtemps que je n’avais pas eu le temps d’écrire – j’ai seulement 1 journée off par semaine depuis quelques temps pour cause d’events mais c’est ça qui me plait :).

Du coup, j’en ai profité pour actualiser l’article Manger et boire à Malte, Gozo & Comino. Rendez-vous à la section Valletta pour découvrir le Cheeky Monkey et ses cocktails vraiment bien corsés… mais également un super bar à tapas toujours à la Valette. Sans mentir, ils valent largement ceux que je mangeais quand j’habitais à Madrid 🙂

3 commentaires sur « Le cœur de Malte : Mosta Rotunda, le Palazzo Parisio de Naxxar et Mdina la cité du silence »

  1. J’ai vu Malte aux infos ce midi.
    Que de bonnes infos (les prix de l’alimentation, pas de taxe foncière ect ……)
    J’en profite pour souhaiter un bon et joyeux anniversaire à ton papy en ce 27 Sptembre.
    Bises.

    Aimé par 1 personne

  2. Et aux infos ils ont parlé des français qui s’exilaient à Malte après un contrôle fiscal ? Parce que j’ai déjà eu l’occasion d’en rencontrer… Notamment des joueurs de pokers 😀
    Il aura le message 😉 Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s