Malte en décembre : Noël à l’honneur

Décembre… A Malte pas de neige, pas de températures négatives mais l’esprit de Noël est présent partout ! Les maltais adorent cette période de l’année, beaucoup décorent leurs maisons ou balcons avec des guirlandes lumineuses ou des crèches, les villes comme la Valette, Mosta, Naxxar ou Msida sont très décorées, il y a d’innombrables marchés de Noël un peu partout sur l’île, beaucoup de messes sont organisées et à Gozo, un village entier est dédié à la Nativité ! Dans les bureaux ou je travaille, nous avons des sapins de Noël et il y a même une crèche à la réception 🙂

1
Une maison très décorée à Naxxar – Broken Boussole ©

Depuis le début du mois, nous avons déjà eu 2 jours fériés : le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception & le 13 décembre, fête de la République. Le 25 décembre est bien sûr également férié, comme dit précédemment, Malte est une île dont la population est presque intégralement catholique pratiquante. Alors bien sûr, il y a d’innombrables décorations dans les villes, mais ce qui est typique ici, ce sont les crèches !

2
Une crèche devant l’église à Ghajnsielem Parish Church à Gozo – Broken Boussole ©

Les crèches sont présentes partout à Malte, il y a beaucoup de « presepju » qui sont des expositions publiques de crèches. Mais chaque famille maltaise possède sa propre crèche, faite main. Ceux qui n’exposent pas la crèche, mettent au minimum une statue de Jésus près de la fenêtre. Traditionnellement la crèche se transmet de génération en génération dixit mes collègues maltais.

3
Republic Street à la Valette – Broken Boussole ©

Le jour de Noël, de nombreuses familles déjeunent le midi au restaurant mais la majeure partie de la population se retrouve pour un repas de famille à la maison. Le soir, tout le monde se rend à la messe de minuit, une procession commémorant la fuite à Bethléem à lieu dans chaque village. Dans chaque église, un jeune garçon fait un serment d’une vingtaine de minutes, les filles forment elles, des chorales, la plus populaire étant ninni la tibkix izjed.

Une chorale & une crèche devant l’église Parish Church de Naxxar – Broken Boussole ©

Les maltais sont également fiers d’autre chose, pour rire ils ont même comparé ça à notre Tour Eiffel 🙂 A la Valette, sous les fenêtres du nouveau parlement, se trouve le Mdina Glass Xmas Tree, un sapin de Noël en verre créé par l’entreprise Mdina Glass. Cet arbre, que d’un point de vue personnel je trouve magnifique, a été installé pour la première fois dans la capitale en 2011.

L’arbre de verre Mdina Glass à Valletta – Broken Boussole ©

Il fait près de 7 mètres de haut, et 3,5 mètres de diamètre à la base. Devant l’engouement populaire, et les innombrables selfies qu’il a provoqué, il a été décidé que ce sapin de Noël reviendrait chaque année. Il est constitué de 2000 boules de verres soufflées par les artisans de Mdina Glass. Chaque boule fait entre 5 et 33 centimètres de diamètre. Il faut plus de 2 jours aux 8 ouvriers pour l’assembler intégralement. Ce qui me plait, c’est son design et le fait que la couleur de l’arbre et des boules change en fonction des reflets du soleil 🙂

Ces dernières semaines, j’ai eu l’occasion de visiter plusieurs marchés de Noël et de rencontrer des artisans très sympathiques, notamment dans les marchés de Waterfront à la Valette, à Rabat (le plus grand marché de Noël maltais) ou encore à Sliema.

8
Un petit marché de noël à Sliema – Broken Boussole ©

Le marché de Waterfront a lieu à l’intérieur d’un bâtiment en pierre, en contrebas du jardin Upper Barrakka. En plus de pouvoir goûter des cookies aux amandes ou des coconut balls, on a pu discuter avec les artisans sur place qui ont pris plaisir à nous présenter leurs œuvres 🙂 Par exemple, Candice et son mari sont des artistes qui travaillent avec des … œufs ! On a été impressionnées par la minutie du travail réalisé ! Ils utilisent de vraies coquilles d’œufs sur lesquelles ils appliquent des couches de résine/vernis/peinture…

Les œufs Eggsperience – Broken Boussole ©

Certains œufs sont décorés avec des crèches, d’autres avec des instruments de musique ou des animaux. Ils ont une boutique « New Eggsperience » à Zabbar. Une autre rencontre : Rosita, qui peint à la main sur de la soie pour ensuite en faire des robes ou des accessoires. Chacune de ses robes est donc unique ! Elle organise des défilés et elle est super gentille !

11
Retrouvez Rosita sur Facebook : Rosita Silk Sense – Broken Boussole ©

Une envie de cadeau plus « burlesque » ? Les bougies de Joanne sont faites pour vous 😉

12
A voir sur Facebook : burlesque candles – Broken Boussole ©

Stacey quant à elle, nous a fait découvrir ses produits pour le bain à la cire de soja. Elle nous a même offert des échantillons, et ça sent bon !

13
La boutique « My Melts » se trouve à Mosta 😉 – Broken Boussole ©

Et puis les bijoux Grech & Co… Ce qui nous a attiré sur ce stand c’est une petite étiquette « Touch me 🙂 ». La phrase qui résume notre enfance étant « on touche avec les yeux », on ne s’est pas fait prier pour toucher les colliers.

Les colliers en silicone – Broken Boussole ©

Et ça a été surprenant ! En fait tous les bijoux sont en silicone mais chaque pierre/perle est taillée pour ressembler à de la céramique. Kevin propose lui, des cours pour apprendre à travailler des filigranes d’argent. Le résultat est impressionnant. On a particulièrement aimé les manchettes 🙂

16
Le travail du filigrane d’argent par Kevin Attard – Broken Boussole ©

A Sliema, nous avons visité très rapidement les 5/6 petits chalets installés devant The Point, et c’est dans la boutique « Aurum » qu’on a trouvé des souvenirs à ramener en France pour les fêtes. En plus, la gérante Stella est très sympa.

Marché de noël de Rabat – Broken Boussole ©

Je n’ai pas vraiment de photo du marché de noël de Rabat dans son ensemble qui puisse être mise en ligne, la qualité n’est pas assez bonne. En fait la foule était tellement dense qu’il était difficile de faire une photo, et il y a avait énormément de lumières et de décorations dans les rues 🙂 En tout cas, ça valait le déplacement !

Le village de la nativité à Gozo : un voyage hors du temps

Grâce à Charlène, ma coloc de choc, j’ai découvert qu’il y avait un village de la nativité sur l’île de Gozo : « Bethlehem f’Ghajnsielem ». Bien sûr, on a visité cet endroit le week-end dernier pour voir ça de nos propres yeux 🙂

19
Un dimanche à Bethléem – Broken Boussole ©

C’est la neuvième édition du village cette année. Il est animé le week-end et lors des jours fériés 🙂 Pour le rejoindre c’est très simple. C’est à 1 arrêt en bus du terminal de ferry de Mgarr mais on peut aussi y aller à pied, il faut juste monter la cote 😉

20
Embarquement immédiat 🙂 – Broken Boussole ©

Avant d’être transformés en village, les 20000 mètres carrés de terrain à Ta’Passi étaient à l’abandon. Apparemment c’était même une décharge à ciel ouvert d’après mes collègues. Mais en 2008, certaines associations de Ghajnsielem ainsi que le conseil local, ont décidé de transformer cet endroit pour en faire le berceau de la nativité. Le succès a immédiatement été au rendez-vous. Depuis, chaque décembre, plus d’une centaine de volontaires reconstituent l’environnement de Bethléem d’il y a 2000 ans.

 Au choix : soupe ou traversée de la rivière à Bethléem – Broken Boussole ©

Nous avons commencé notre visite par une traversée du pont en corde, d’en haut, nous avions une vue plongeante sur la grotte des bergers et la source près de laquelle les moutons se prélassaient. Au bout du pont, nous avons découvert l’attraction de la traversée de la rivière.

23
Le village des pêcheurs à Bethléem – Broken Boussole ©

On a également visité plusieurs ateliers comme la maison du charpentier, du forgeron ou du pêcheur. Dans chacune des constructions une famille complète de volontaires « vivent » et « travaillent », tout en nous expliquant les subtilités des métiers et des contraintes de l’époque.

24
Les bateaux typiques maltais : Luzzi ❤ – Broken Boussole ©

On a apporté notre pierre à l’édifice pour ainsi dire. Un stand nous a tapé dans l’œil, celui de Mary Portelli, une mosaïste. Elle était en train de réaliser une pièce avec une collègue. On s’est approchée pour discuter et là, coup de foudre artisanal. Elle propose à chaque visiteur de poser quelques mosaïques, tout en expliquant son métier.

26
La mosaïque en pleine préparation 🙂 Tapez Mary Portelli Gozo Mosaic sur Facebook 😉  – Broken Boussole ©

La pièce sur laquelle nous avons posé des mosaïques sera mise en place dans le village de la nativité à Gozo d’ici 2 ans pour recouvrir tout un mur et une fontaine. Pourquoi ça prend autant de temps ? Mary pourrait réaliser les pièces très rapidement dans son atelier, mais ce qui l’intéresse c’est le partage avec les gens, l’échange. Donc, elle se donne 2 ans pour terminer le travail en collaboration avec les maltais et les touristes qui passent par là 🙂

Une pizza gozitaine ça vous tente ? – Broken Boussole ©

Mon échoppe préférée a été celle du boulanger. Ici, le pain et les spécialités comme les pizzas gozitaines sont cuites au feu de bois 🙂 D’ailleurs, Bethlehem signifie la maison du pain.

En dehors de la boulangerie, vous pouvez vous restaurer à la taverne ou au marché local. Pour les enfants, en dehors des dégustations, il y a également des sessions de lecture sur le folklore maltais.

28
Le marché en plein air 😉 – Broken Boussole ©

Une Garnison romaine patrouille dans les rues certains jours afin de rassembler les impôts, les taxes et de recenser la population comme l’Empereur l’a décrété. Leur campement est situé non loin du bateau qui permet de traverser la rivière.

 En arrivant sur le campement romain ! – Broken Boussole ©

Le dernier endroit que nous avons visité, c’est la grotte, ou Joseph, Marie et le bébé Jésus sont entourés par les animaux, dont l’âne et la vache. Nous sommes restées quelques heures à nous promener dans le village, comme des centaines et des centaines de familles 😉

31
 Joseph, Marie et Jésus x2 – Broken Boussole ©

Le village a ouvert le 10 décembre. A titre d’information, demain, le 26 décembre les animations auront lieu de 14h30 à 19h30 et la garnison romaine sera ouverte. Le village sera aussi ouvert samedi 30 de 16h30 à 20h30, et dimanche 31 de 14h30 à 18h.

 Atelier tissage et filage de laine 🙂 – Broken Boussole ©

Enfin, en 2018, le village sera ouvert pendant 3 jours : le lundi 1er janvier de 15h30 à 20h puis le week-end de l’épiphanie : samedi 6 janvier de 16h30 à 20h et le dimanche 7 de 14h à 20h. La clôture du village aura lieu avec la cérémonie d’adoration des rois mages le dimanche 7 janvier, ce jour-là, la garnison romaine sera à nouveau ouverte. Pour info des plans du village sont distribués gratuitement, et si vous êtes dans le coin à cette période, ça vaut vraiment le coup 😉

34
 La carte de l’édition 2017 – Broken Boussole ©

Les photos avec l’iPhone ne sont pas superbes à cause de la lumière, mais ça illustre bien l’article 😉 J’en profite pour vous dire que j’ai reçu un cadeau un peu en avance, la semaine dernière… Mon visa pour la Russie 🙂 Nouveaux articles en perspective pour 2018 ! Joyeux Noël 🙂

Cheers xxx

4 commentaires sur « Malte en décembre : Noël à l’honneur »

  1. Très joli cadeau pour les abonnés à Brokenboussole ! Merci pour ce partage. C’est lumineux et çà réchauffe le coeur. Cela change de la grisaille humide sur l’ouest de la France. Le soleil nous boude. Joyeux Noël !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s