Les cathédrales : bulbes, couleurs, icônes et mosaïques sublimes

Depuis mon arrivée, je suis impressionnée par les lieux de culte à St-Pétersbourg : l’architecture, la richesse de la décoration, les couleurs… Je crois que j’ai rarement vu « aussi beau ». Pour introduire cet article, je dois d’abord expliquer brièvement quelques rites et concepts orthodoxes, puisque la majorité des russes sont chrétiens orthodoxes. Je dois avouer que je ne suis pas une experte en religion, mais pendant mes cours de civilisation, Polina m’a expliqué les différences entre le rite orthodoxe et le rite catholique.

Je ne vais pas en développer ici l’intégralité mais pour faire bref, les orthodoxes reconnaissent la bible, les 4 évangiles, l’univers, la mission de Dieu… mais ils n’acceptent pas que le St Esprit émane de Dieu et du fils, ni qu’il n’y ait qu’un seul chef d’église, en l’occurrence le pape pour les catholiques. Ce ne sont que des exemples de différences, car il y en a pas mal y compris dans la pratique : signe de croix inverse, baptême différent…

Un peu de vocabulaire maintenant, une icône est une illustration de la société. C’est une image sacrée, un objet culturel, c’est l’expression de l’orthodoxie. Les 2 icônes les plus importantes sont celles du Christ et de la Vierge. L’iconostase est la partie la plus importante d’une église ou d’une cathédrale, c’est l’endroit ou l’on pose les icônes, c’est aussi la fierté de l’église et les portes ne sont ouvertes que pour les moments importants. Il faut aussi savoir que sous l’époque communiste, la religion était interdite, et certaines églises servaient de musées. Ce sera tout pour cette introduction 😉

  • La cathédrale St Isaac :

C’est la première cathédrale que j’ai visité à St Pétersbourg. J’ai d’abord aperçu ses immenses colonnes et son dôme d’or, visible presque entièrement (rénovation oblige). L’entrée pour le musée, c’est-à-dire l’intérieur de la cathédrale coûte 250 roubles, mais ce ticket n’est pas valable pour la colonnade (billet supplémentaire à acheter à la caisse).

1
L’extérieur de St Isaac – Broken Boussole ©

Pour 200 roubles supplémentaires, vous pourrez prendre l’audioguide en français. Personnellement j’ai tenté la visite guidée en russe, qui est gratuite, mais mon niveau de russe n’était pas du tout suffisant 😉

2
En entrant dans la cathédrale St Isaac – Broken Boussole ©
3
Les colonnes sont en malachite et lapis-lazuli… – Broken Boussole ©

La sobriété extérieure de la cathédrale St Isaac, tranche littéralement avec la richesse de sa décoration intérieure ! Tout est superbe ! Couleurs, mosaïques, icônes, marbre, colonnes en malachite et lapis-lazuli, iconostase… Vous pourrez également admirer des maquettes ou encore acheter des souvenirs puisque des vitrines dédiées entourent la sortie.

4
Une partie du plafond dans la cathédrale St Isaac – Broken Boussole ©
  • La cathédrale Notre Dame de Kazan

L’entrée est gratuite, les volumes sont impressionnants mais l’intérieur de la cathédrale est très sombre. Après avoir visité la cathédrale St Isaac avec ses couleurs éclatantes, le contraste était trop important. Aussi, je ne suis pas restée longtemps. Juste assez pour mesurer la file d’attente pour aller se signer et embrasser l’icône de la vierge de Kazan. Cette icône est très importante dans la culture russe, car c’est la vierge de Kazan qui donne la victoire aux armées russes. D’ailleurs pour l’anecdote, il y a une statue du maréchal Koutouzov devant la cathédrale, oui oui, celui-là même qui a défait l’armée de Napoléon en 1812 😉 Koutouzov est également enterré ici.

5
L’extérieur de Notre-Dame de Kazan & la statue de Koutouzov – Broken Boussole ©
  • La cathédrale St Sauveur sur le sang versé

C’est ici même que le tsar Alexandre II a été assassiné, et son fils a choisi de construire la cathédrale sur le lieu de l’attentat – d’où son nom. C’est celle que j’attendais de voir avec impatience, et pourtant en l’apercevant depuis les bords du canal Griboedov, j’ai été déçue… La tour la plus importante est enveloppée d’échafaudages pour cause de rénovation… Impossible d’immortaliser l’ensemble des bulbes.

6
La cathédrale St-Sauveur sur le sang versé et le canal gelé – Broken Boussole ©

Malgré tout, l’intérieur est aussi somptueux que celui de la cathédrale St Isaac. J’ai été subjugué par l’étendue des mosaïques à l’intérieur ! Il y en a plus que dans la Basilique St Marc à Venise, puisque la cathédrale pétersbourgeoise compte 7000 m² de mosaïques et rien que pour les poser il a fallu 12 ans !

7
Sous un lustre, je prépare le terrain pour le torticolis – Broken Boussole ©
9
Les murs et le plafond sont couverts de mosaïques  – Broken Boussole ©

A noter également : l’iconostase est magnifique ! L’entrée coûte également 250 roubles, et la cathédrale est ouverte tous les jours – sauf le mercredi – de 10h à 17h30. Pour information, les panneaux explicatifs sont traduits en français 😉

10
L’iconostase, les détails sont impressionnants – Broken Boussole ©
8
Encore le nez en l’air ! –  Broken Boussole ©
  • La cathédrale de Smolny

Ma première impression a été… magique. Le monastère de Smolny est un bijou baroque blanc et bleu du 18ème siècle et la cathédrale de la Résurrection est magnifique, encore plus quand on l’admire sur un tapis blanc, tempête de neige oblige…

11
La cathédrale de Smolny – Broken Boussole ©

La plus haute des 5 coupoles mesure presque 100 mètres de haut, et pour la modique somme de 50 roubles (0,7€) j’ai pu monter dans un des 4 clochers. Attention, ça fait beaucoup de marches et certains escaliers sont étroits. Si vous avez le vertige ça n’est pas la peine d’essayer 😉

12
Depuis un des clochers de Smolny – Broken Boussole ©

L’intérieur de la cathédrale est blanc et or, et les icônes ainsi que l’iconostase sont à voir ! Le métro le plus proche est à plus d’1 kilomètre de distance, donc je conseille de prendre le bus ou le tram pour venir si vous êtes là pour une période courte.

13
Les icônes et l’iconostase de Smolny – Broken Boussole ©
  • La cathédrale de la Trinité

Aussi appelée cathédrale de la sainte trinité du régiment de la garde izmaïlovski, elle vient d’être rénovée et ça a pris plus de 20 ans ! C’est ici que Dostoïevski s’est marié.

14
J’ai vu les dômes étoilés depuis mon hôtel, forcément je suis venue voir – Broken Boussole ©
  • L’église de Tchesmé 

Elle ne fait sans doute pas partie du top 3 touristiques, pourtant je trouve que ça vaut le coup de venir à la station Moskovskaya pour l’admirer 😊On dirait une pièce montée posée sur de la chantilly !

15
J’adore littéralement cette église ! Elle est trop canon – Broken Boussole ©
  • Cathédrale Saints Pierre & Paul

Cette cathédrale située sur l’île aux lièvres accessibles via l’île de Petrogradskaya, a été le 1er édifice religieux de la ville, c’est aussi ici que repose les familles impériales de Russie, dont les Romanov ou Pierre le Grand. L’enceinte est ouverte tous les jours, mais pas la cathédrale, qui est fermée le mercredi. Malheureusement, ça n’était pas écrit dans mon guide … De toute façon je vais être obligée de revenir à St Pétersbourg pour aller voir les palais à Peterhof et Pushkin, donc affaire à suivre 😉

17
La cathédrale Sts Pierre et Paul et sa flèche dorée de plus de 122 mètres – Broken Boussole ©
  • Cathédrale St Nicolas des Marins

Les couleurs sont les mêmes qu’à Smolny et les 2 cathédrales ont été construites à la même époque. Cependant, la cathédrale St Nicolas des marins a été érigée pour protéger les marins, puisqu’elle se dresse dans l’ancien quartier maritime de la ville (les chantiers navals de l’amirauté ne sont pas loin !) et c’est une église considérée comme « populaire » et non pas « impériale ». D’ailleurs c’est une des rares églises que Staline n’a pas fait fermer, sur les conseils de Kirov, il fallait éviter de se mettre la population à dos.

16
La cathédrale St Nicolas des Marins – Broken Boussole ©

L’intérieur est très beau, le blanc, le vert et l’or s’accordent, les icônes sont superbes tout comme l’iconostase. L’entrée est gratuite, mais interdiction de faire des photos/vidéos à l’intérieur. Je vous conseille d’assister à une liturgie dans cette église, les chants sont sublimes… vous aurez l’occasion de voir l’iconostase ouverte et le pope couvert de fleurs et cadeaux par les fidèles !

A St-Petersbourg il y a aussi une mosquée près de Sts Pierre et Paul et une synagogue près de St Nicolas des Marins. J’espère que ce petit échantillon de photos vous donnera envie de venir. Par contre j’avoue qu’aujourd’hui j’ai eu froid avec ce vent glacial qui a fait chuter la température à -19°…

Le prochain article sera consacré aux 3 musées que j’ai pour l’instant visité 😊 Il y aura une touche d’originalité ! Bisous

4 commentaires sur « Les cathédrales : bulbes, couleurs, icônes et mosaïques sublimes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s