Une multitude de découvertes autour de la superbe place Rouge de Moscou

La place Rouge est à Moscou, ce que la Tour Eiffel est à Paris. C’est également le lieu le plus photographié de Russie et c’est la place principale du pays (330 mètres par 70). Pour introduire cet article, sachez que Moscou a été déclarée capitale de la Russie par Ivan le Terrible au 16ème siècle, avant que Pierre le Grand décide de donner ce titre à St Pétersbourg au 18ème siècle (et ça a duré jusqu’en 1917).

Le soir où je suis arrivée, je n’ai pas pu résister à l’appel de la place, et surtout, j’avais hâte de voir la cathédrale St Basile. Dès ma sortie du métro, j’ai été subjuguée par la beauté du lieu. On peut avoir vu des photos ou des reportages, rien ne vaut la réalité. Le noël orthodoxe ayant eu lieu moins 1 mois auparavant, j’ai pu apercevoir de nombreuses décorations encore en place, ainsi que le marché de noël et la patinoire devant le Goum, le trèèèès chic centre commercial de la place. J’ai adoré la déco à l’intérieur d’ailleurs, ça m’a rappelé le Printemps.

1
A l’intérieur du Goum ! – Broken Boussole ©

C’est en méga-glissade que j’ai rejoint la cathédrale St-Basile. Quelques jours avant, Moscou a connu des chutes de neige battant tous les records depuis des décennies. Les pelleteuses et camions étaient à l’œuvre, mais les pavés noirs (décidément) étaient quasi impraticables avec mes bottes ce soir-là. Et nous étions nombreux à battre des bras tous les 3 mètres… Passons.

Devant la cathédrale se tient le monument à Minime et Pojarski : ces 2 hommes ont soulevé la foule pour repousser les envahisseurs polonais et lituaniens. En 1818, suite à une collecte de fonds, une statue commémorative fut érigée sur la place rouge.

2
La statue commémorative au 1er plan – Broken Boussole ©

En arrière-plan, on aperçoit la majestueuse cathédrale St Basile, aussi appelée la cathédrale de l’intercession de la vierge ou la cathédrale Basile le Bienheureux. Elle a été commandée par Ivan le Terrible – le premier tsar de Russie – après sa victoire contre les tatares à Kazan. Ivan IV est un personnage qui porte bien son surnom, déjà en cours de civilisation j’avais été surprise par sa cruauté : quand il était adolescent, il enfermait des paysans dans une cage avec un ours pour s’amuser. Il a aussi tué son fils préféré dans un accès de colère. Et bien, suite à la création de la cathédrale St Basile, on raconte que le tsar a fait crever les yeux des architectes afin qu’ils ne puissent plus jamais construire pareille merveille. La cathédrale St-Basile a été baptisée ainsi à cause du thaumaturge de Moscou. Basile était un « fou » mais sa parole était respectée par le tsar et « dieu l’avait choisi pour porter la parole divine ». A sa mort, Basile a été canonisé par l’église russe.

3
Les bulbes de Saint Basile par grand soleil – Broken Boussole ©

Pour découvrir l’intérieur de la cathédrale, il vous en coûtera 500 roubles (et non pas 250 comme indiqué dans l’édition 2018 de mon guide !). En ajoutant un audio guide, c’est 500 roubles de plus. Par contre ici les photos sont autorisées, c’est assez rare dans le coin pour le souligner.

4
A l’intérieur de la cathédrale St Basile – Broken Boussole ©

Je crois qu’après les intérieurs de St Isaac et St Sauveur sur le sang versé, je ne trouverais pas d’équivalent. Mais extérieurement, c’est St Basile qui remporte la bataille.

Lors d’une de mes nombreuses visites sur la place, je suis descendue à l’arrêt de métro « Loubianka ». J’y ai aperçu l’ancienne prison du KGB, qui est aujourd’hui le siège du FSB.

5
La loubianka – Broken Boussole ©

Puis j’ai rejoint la rue Nikolskaya, éclairée même en plein jour. La rue est sympathique à parcourir et l’architecture de certains bâtiments est très travaillée !

6
J’ai détaillé la rue nikolskaya plusieurs fois 😉 – Broken Boussole ©

C’est aussi ici que j’ai vu le shift de 2 Staline, et un Lénine poser avec un garçon. Oui, St Pétersbourg à ses Pierre le Grand et ses Catherine II, Moscou à ses Staline, Lénine et Ivan le terrible !

7
La rue Nikolskaya est éclairée de la loubianka à la place rouge ! – Broken Boussole ©

Située au bout de la rue Nikolskaya, la  cathédrale Notre-Dame de Kazan a été reconstruite à plusieurs occasion déjà. Une première fois en 1636 à cause d’un incendie, et dernièrement au 20ème siècle, quand les bolcheviks l’ont intégralement détruite. C’est tout petit, les photos sont interdites à l’intérieur, mais j’y suis allée pendant une liturgie et la salle était comble. L’entrée est gratuite.

8
La cathédrale Notre-Dame de Kazan – Broken Boussole ©

Le mausolée de Lénine… Cette visite gratuite est un tantinet bizarre. Je suis arrivée sur la place rouge vers 10h30 et il y avait déjà une file d’attente. Après 20 minutes (les pieds s’engourdissent !), et un passage sous le portique de sécurité, nous avons pu longer les murs du kremlin, pour rejoindre le mausolée et voir le corps de Lénine dans son sanctuaire vitré. Il est interdit de prendre des photos et de parler à l’intérieur. Logique. Attention, le mausolée n’est ouvert que 3 heures, 3 jours par semaine.

9
En longeant le Kremlin avant d’entrer dans le mausolée – Broken Boussole ©

Le musée historique d’état se trouve à l’opposé de la cathédrale St Basile sur la place rouge. Je ne l’ai pas visité mais la file d’attente a été impressionnante tous les jours (oui je suis souvent passée par la place rouge) ! Je ne m’imagine pas du tout patienter dehors sous la neige et le vent pendant 2 heures.

10
Le musée d’état à gauche, la cathédrale ND de Kazan à droite – Broken Boussole ©

Pour terminer, je voulais vous parler de la cathédrale du Christ Sauveur qui n’est pas sur la place Rouge, mais elle n’est pas loin. C’est la plus grande cathédrale de Russie. Il faut savoir que Staline a fait dynamiter cet édifice religieux en 1931 pour être transformée en … piscine à ciel ouvert !  Pour rappel, la seule pratique religieuse tolérée était le communisme à cette époque.

11
La cathédrale du Christ Sauveur depuis la rive opposée ❤ – Broken Boussole ©

Elle a été reconstruite à l’identique au début des années 90. L’entrée est gratuite mais les photos sont interdites. Pour info, et je recommande, vous avez la possibilité de monter en haut des clochers pour 300 roubles. A ce prix là, on a une vue à 360° sur Moscou via 4 terrasses différentes. J’ai pris les escaliers, mais je crois qu’il y a des ascenseurs.

12
Depuis une des terrasses du Christ Sauveur – Broken Boussole ©

Je profite d’être entre 2 excursions sibériennes pour compléter le blog avec mes découvertes moscovites. A venir, une descente sous terre, car oui j’ai visité un bunker de la guerre froide ! 😉

2 commentaires sur « Une multitude de découvertes autour de la superbe place Rouge de Moscou »

  1. Que dire, sinon merci car nous partons fin mai 2018 pour MOSCOU puis croisière jusqu’à St PETERSBOURG. Vos articles sont très intéressants et merci d’avoir rédigé ceux-ci.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    Merci pour votre retour 🙂 J’ai essayé de réunir toutes les informations pratiques concernant la Russie. La croisière vers St-Pétersbourg doit être vraiment sympa à cette saison ! J’espère pouvoir lire un carnet de voyage sur VF après votre retour. Il faudrait d’ailleurs que je publie le mien incessamment sous peu.
    Bonne journée,
    Marine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s