Mars 2018 : profiter d’un week-end londonien à petit budget

Un peu avant la mi-mars, j’ai passé un week-end à Londres pour la 3ème fois. Après la découverte de la city en septembre et en avril sous un soleil radieux, nous avons eu le droit aux … giboulées, ce qui n’a pas entaché notre voyage pour autant 🙂 Comme l’année dernière, j’ai pu bénéficier d’un vol à un tarif très avantageux tout en choisissant un hôtel avec de meilleures prestations que celui de 2017… Cf. l’article « Séjour de dernière minute à Londres, transport et hébergement en 2017« . Avant de passer aux photos et commentaires, je vous propose de découvrir comment partir en week-end à Londres pour 150€ par personne.

Transport : 53,95€ / personne

9,95€ : le prix par personne pour un aller/retour Dinard/Londres. Fidèle à mon habitude, j’ai vérifié les offres à venir sur le site Ryan Air pour cette destination en janvier, nous pouvons dire que les tarifs sont plus qu’abordables… Par contre attention, à ce prix là le bagage n’est pas inclus, alors on se contente de tout caser dans un sac à main 🙂

28€ : le prix par personne d’un aller/retour en train depuis l’aéroport de Stansted vers la gare de Liverpool Street dans le centre de Londres. L’année dernière nous avions pris le bus mais cette année j’ai opté pour le train, notamment à cause des horaires d’arrivée et départ de nos vols. Être bloquée dans les embouteillages n’était pas dans mes plans 😉

16€ : le prix par personne pour 2 jours de voyages illimités en métro/bus/overground avec une Oyster Card. J’ai expliqué le fonctionnement de cette carte dans l’article de 2017, néanmoins pour ceux qui auraient la « flemme » de cliquer, voici un résumé tarifaire : la carte coûte 5£ (rendez-là en partant et les 5£ sont remboursés sur votre CB, gardez-là si un futur voyage à Londres est prévu ;)). 1 jour de voyages illimités en zones 1-2 coûte 8€ (7£/jour contre 6,6£ en 2017).

Hébergement : 96€ / personne

192€ : le prix pour 2 nuits en chambre double avec salle de bain privée à l’hôtel Point A de Liverpool Street. Pour la capitale britannique je trouve que le tarif par nuit et par personne est plus que raisonnable compte tenu du quartier (oui, en voyage on divise aussi le tarif par personne quand on fait nos comptes ;).

Je voulais absolument dormir à proximité (très) immédiate de la gare de Liverpool Street pour plusieurs raisons :
*Le train qui relie l’aéroport de Stansted à Londres s’arrête ici
*L’overground ainsi que 4 lignes de métro passent là, pratique pour rejoindre facilement n’importe quel lieu touristique de la capitale
*Notre vol retour partant de Stansted à 7h15 du matin, nous devions impérativement prendre le train à la gare de Liverpool Street à … 4h40 du matin. A cette heure là, chaque minute de sommeil est précieuse. Accessoirement le métro n’ouvre qu’à 5h30 du matin 😉

Et puis l’hôtel est situé entre le quartier de la city et celui de Shoreditch, donc un coin vraiment sympa avec des très (très bonnes adresses) pour le petit-déjeuner 🙂

Activités : 0€ / personne

En plus de l’Oyster Card, nous avons utilisé nos jambes en parcourant 37 kilomètres sans avoir à sortir notre porte-monnaie une seule fois (manger ça ne compte pas ;)) ! Les promenades le long de la Tamise, les visites de marchés, la (re)découverte des quartiers de Notting Hill et Camden, la pause artistique au Tate Modern et le coup de cœur panoramique au 35ème étage de la tour 20 Fenchurch St… Tout ça est gratuit 🙂

Jour 1 :

En sortant du train, nous avons rejoint les guichets de la gare Liverpool Street pour recharger nos cartes Oyster avant de sortir nous promener du coté de Shoreditch, sous une pluie torrentielle… Du coup, nous avons décidé de nous replier au marché couvert de Spitalfields avant de craquer et d’acheter des parapluies dans une petite boutique très sympa (faute de capuche étanche). J’en profite pour vous prévenir, les adresses shopping et restaurants 2018 seront ajoutées ici prochainement.

1
Dans les rues colorées du quartier de Shoreditch – Broken Boussole ©

Par la suite nous avons passé quelques heures du côté de Camden. L’année dernière nous avions visité les lieux tôt, et donc je n’avais pas pu me rendre compte que… Camden High St était en fait un paradis de la contrefaçon ! Du coup, pas vraiment d’intérêt dans cette rue à mon sens.

2
Devantures en 3D dans Camden High St – Broken Boussole ©

Par contre, nous avons pris notre temps pour visiter le Camden market, le stables market, le horse tunnel market et compagnie.

4
Ma partie préférée du marché dans Market Stalls – Broken Boussole ©
3
Une boutique qui donne envie d’acheter 🙂 – Broken Boussole ©
5
Une deuxième… 😉 – Broken Boussole ©

En plus du Cyber Dog, j’ai aussi fait le tour du Millennia « out of this world » qui propose énormément de produits dérivés Harry Potter, Marvel, Star Wars, le Seigneur des Anneaux… Sympathique, surtout que cette année je n’ai pas prévu d’aller à la boutique Harry Potter de King’s Cross.

6
La statue d’Amy, un peu plus accessoirisée que l’année dernière – Broken Boussole ©

Puis c’est au comptoir du « Cheese Bar » que nous avons posé nos fesses au sec. Il y a de nombreuses échoppes de street-food dans tout le marché, ainsi que des tables et des bancs en plein-air, et donc ce jour-là, sous la pluie. Pas besoin de se concerter pour savoir qu’un déjeuner en intérieur était de rigueur.

7
Fritures, fromage et truffe… Combo parfait – Broken Boussole ©

Les amoureux de fromage auront de quoi faire ici… Personnellement nous avons opté pour des sticks de mozzarella accompagnés de frites au fromage et à la truffe avec un petit verre de blanc. Un délice !

8
La flotte de bateau bus de Camden – Broken Boussole ©

Sachez qu’en saison, il est possible de prendre le bateau bus pour rejoindre Camden. Quand il fait beau ça doit être agréable 😉 Mais c’est en métro que nous avons rejoint Notting Hill, pour une promenade digestive le long de Portobello Road, entre maisons colorées et bow windows.

9
Dans les rues colorées de Notting Hill – Broken Boussole ©
10
L’electric Cinema sur Portobello Road – Broken Boussole ©
11
Toujours dans Notting Hill, les bow Windows ! – Broken Boussole ©

Après une pause méritée à l’hôtel, la visite nocturne des « classiques » était de mise. Malheureusement la tour de Big Ben était presque entièrement bardée d’échafaudages, mais la roue du London Eye, en rouge cette fois-ci, et les publicités de Picadilly Circus étaient divertissantes.

13
La roue du London Eye, en rouge – Broken Boussole ©
12
Tranches de publicités à Picadilly Circus – Broken Boussole ©

Le repas du soir a été « léger ». Oui, entre guillemets. Mon fast-food préféré étant Shake Shack… je n’ai pas pu résister à un Single Shack et une lemonade. Heureusement d’ailleurs qu’il n’est pas présent en France, parce qu’au prix que ça coûte…

14
Single Shack et Large Lemonade. PAR-FAIT – Broken Boussole ©
15
Obligée de prendre une photo… – Broken Boussole ©

Jour 2 :

Pour bien commencer cette 2ème et dernière journée de visite, j’avais préparé mon coup. Avant le départ, j’ai fait des recherches sur des blogs pour trouver un restaurant sympa où prendre un petit-déjeuner copieux. J’ai complètement craqué pour la carte du Breakfast Club Café et miracle, un des points de vente était situé juste à coté de notre hôtel 🙂

16
Latte & Cappuccino – Broken Boussole ©

Après avoir commandé 2 jolies boissons, nous avons vraiment hésité entre le salé et le sucré pour finalement opter pour la 2ème solution. Autant le dire tout de suite, ce 1er repas de la journée nous a tenu au ventre jusqu’à 19h, et pourtant personne n’a réussi à finir son assiette !

17
Pancakes sauces chocolat & caramel, chantilly à la vanille et banane fraîche ❤ – Broken Boussole ©

Une fois le compteur calories explosé, j’avais prévu… du shopping. J’avais entendu parler d’un outlet Burberry il y a quelques années, pourtant je n’y avais jamais mis les pieds. Le tir a été rectifié. Située près de Hackney (accessible en overground ou en bus), la boutique propose énormément d’articles pour femme et une petite collection pour homme et enfant à des tarifs avantageux : jusqu’à -60% pour ce que j’ai pu en voir, n’oubliez pas cependant que même avec de gros rabais les prix restent élevés !

18
L’outlet Burberry du coté d’Hackney – Broken Boussole ©

Ayant déjà une idée très précise de ce que je cherchais, je n’ai pas été convaincue par les collections de chemises et polos disponibles (coupes et couleurs pas à mon goût), mais je suis tombée sur un manteau à -60% qui m’a tapé dans l’œil. Malheureusement les seules tailles disponibles étaient du 34 et du 36. Rendez-vous manqué donc. Après ça nous avons pris un bus direction Marble Arch afin de rejoindre Oxford Street à pied. Coup de chance, les 2 sièges devant le pare-brise au 2ème étage du bus à impériale étaient disponibles 🙂

19
Trafalgar Square, ses lions, the National Gallery et St Martin in the Fields – Broken Boussole ©

Après avoir parcouru quelques centaines de mètres sur Oxford Street, j’ai décidé de piquer vers le sud pour rejoindre Regent Street. Etant donné que je ne suis pas du genre à lâcher facilement l’affaire, je suis allée dans la boutique Burberry présente dans cette rue pour essayer la pièce que j’avais repéré sur internet avant de venir. J’ai bien fait car la matière ne me convenait pas du tout ! J’espérais du coton et j’ai eu l’impression d’enfiler un t-shirt en néoprène. Du coup, zéro regret ! Par contre, l’intérieur du magasin est magnifique 😉

20
Les fontaines de Trafalgar Square – Broken Boussole ©

Trafalgar square n’étant pas loin, nous avons continué notre chemin vers le sud afin de photographier lions et fontaines avant de rejoindre le métro d’embankment pour une promenade entre plages, musées et monuments.

Le trajet en métro jusqu’à Blackfriars est très rapide. En sortant de la station nous avons traversé le pont de Blackfriars pour rejoindre le Tate Modern, un musée contemporain. Je n’avais pas eu l’occasion d’y retourner depuis 2009, pourtant l’entrée est gratuite ;)Cette année j’ai adoré le Turbine Hall ! Entre les balançoires pour 2 à 3 personnes et la bille d’acier sous laquelle on peut s’allonger…

21
Dans le Turbine Hall il n’y a que de grands enfants – Broken Boussole ©

En sortant, le millenium bridge était tout indiqué pour retraverser la Tamise afin de prendre un bus devant la cathédrale St Paul.

23
Au beau milieu du Millenium bridge (sans les mangemorts) – Broken Boussole ©
24
St Paul’s Cathedral – Broken Boussole ©

L’idée était de rejoindre le Tower Bridge pour ensuite se promener dans les docks St Katharine, endroit que nous avions trouvé par hasard en 2009. Cet endroit est agréable et apaisant. Mais nous n’avons pas tellement eu le temps de nous poser puisque j’avais réservé 2 entrées au Sky Garden pour le créneau de 17 à 18h.

25
St Katharine’s Docks – Broken Boussole ©

C’est au pas de course que nous avons rejoint la tour du 20 Fenchurch St, surnommée Walkie-Talkie. Néanmoins nous avons fait un stop de quelques secondes au Tower of London et nous avons aperçu un restaurant atypique sur les bords de Tamise, pour le coup nous y reviendrons un peu plus loin dans l’article 😉

26
Au premier plan, Tower of London et à gauche la Walkie-Talkie – Broken Boussole ©

Si je vous dis qu’il est possible de monter gratuitement en haut d’un building à Londres pour profiter d’une jolie vue sur la Tamise ? Au début je voulais tester le building The Shard, où la plateforme d’observation est située au 72ème étage. A la vue du prix moyen du ticket d’entrée (30€), j’ai abandonné l’idée au profit du Sky Garden. Certes, dans ce building, vous ne pourrez monter qu’au 35ème étage, mais c’est gratuit !

27
Le Sky Garden sous un rayon de soleil – Broken Boussole ©
28
Vue sur la Tamise et The Shard depuis le balcon extérieur du Sky Garden – Broken Boussole ©
29
L’est de Londres depuis le Sky Garden – Broken Boussole ©

Il suffit juste de réserver vos places sur le site internet du Sky Garden 🙂 La vue à 360° est superbe, il est possible d’y boire un verre dans une ambiance « jardin suspendu ». Par contre il y a foule ! Du coup, nous avons préféré rejoindre les bords de Tamise pour dîner.

En descendant, nous avons fait une pause hors du temps dans le jardin de l’église St Dunstan, un lieu que je ne connaissais pas 🙂

30
St Dunstan in the East Church Garden – Broken Boussole ©

Avant de rejoindre Coppa, le restaurant qui m’a tapé dans l’œil un peu plus tôt dans la journée. Pendant notre visite du Sky Garden, j’ai été voir les tarifs et la carte du restaurant sur Internet. Compte tenu de l’emplacement, de la vue, et des restaurants concurrents, les prix étaient abordables. Mais le plus dur restait à faire : obtenir une table dans une des 8 bulles chauffées qui permettent de dîner à l’extérieur en hiver, avec une superbe vue sur The Shard, le Tower Bridge et la Tamise 🙂

32
Le restaurant Coppa sur les bords de Tamise – Broken Boussole ©

Première chose à savoir, il est impossible de réserver pour une bulle, tout est complet depuis l’ouverture de la terrasse fin 2017. Deuxième chose à savoir, avec un beau sourire et une bonne explication en anglais du genre « Oh c’est dommage, on repart demain matin, on était au Sky Garden mais votre restaurant nous a tapé dans l’œil donc on a préféré tenter notre chance ici », ça passe bien auprès de la réceptionniste. Troisième chose à savoir, préciser qu’on aimerait boire un verre et dîner à 18h30, donc consommer hors des horaires classiques, peut aider. Quatrième chose à savoir, il faut quand même avoir de la chance. En bref, nous avons réussi à avoir une table de 2 dans une bulle 🙂

33
Depuis notre bulle 🙂 le coucher de soleil parfait & au chaud ❤ – Broken Boussole ©
34
Apéritif ! Et ça n’est pas du champagne 😉 – Broken Boussole ©

Bulles chauffées, musique d’ambiance, guirlandes lumineuses et lierres accrochés sur les armatures en bois, vue sublime avec coucher de soleil, beignets de crabes frits, pâtes au crabe et pizza au top, service super sympa… Bref, un dîner parfait pour clôturer ce week-end londonien 🙂 Avant une dernière marche de nuit entre les buildings de la city !

35
Promenade de nuit le long de la Tamise – Broken Boussole ©
36
Immersion de nuit dans la City – Broken Boussole ©

Have a good week 🙂

6 commentaires sur « Mars 2018 : profiter d’un week-end londonien à petit budget »

  1. Après la lecture sur MOSCOU où je vous ai remercié, j’ai pu visionner celui de Londres, une de mes villes préférées. Nous y étions en Mars (pour la St Patrick qui ne vaut pas celle de Dublin) et je confirme que nous étions frigorifiés (parade et relève de la garde qui nous obligeaient de rester quasiment immobiles), Merci pour les adresses que vous avez visité car nous comptons y retourner l’an prochain aux beaux jours. J’ai adoré la petite ville de Windsor et rencontré des étudiants à Eton (sympa).
    MERCI encore pour votre remarquable site de voyage.
    Patrick

    Aimé par 1 personne

  2. Londres est aussi une de mes villes préférées, même si je n’y reste pas longtemps à chaque fois. Cette fois nous n’avons pas été voir la relève de la garde car nous l’avions vu sous un soleil radieux en avril 2017. Je prends note pour Windsor que je ne connais pas 🙂
    Bonne journée et merci pour vos commentaires,
    Marine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s