3ème séjour à New York : 4 jours pour visiter la ville qui ne dort jamais

Pour ce premier jour de visite et globalement pendant ces 4 jours à New York, la météo n’a pas vraiment été de notre côté. Notre périple a d’ailleurs commencé chez Duane Read pour acheter un parapluie. Je pense qu’il s’agit des parapluies les plus chers de toute la Grosse Pomme… Mais pas le choix, il n’y avait pas de vendeurs ambulants à proximité immédiate de l’hôtel 😉

En 2011, j’avais arpenté quasiment tous les boroughs en commençant par le Bronx, Queens & Brooklyn avant de poursuivre mon voyage à Manhattan d’Harlem à FiDi. Quand on passe 4 semaines sur place, on a le temps de prendre le temps. En 2016, nous nous sommes concentrés sur Manhattan & Brooklyn. Cette fois, nous n’avons presque pas quitté Manhattan (Midtown & Downtown) sauf pour de très courts passages à Brooklyn & Staten Island. Avec 4 jours sur place il faut nécessairement faire des choix tout en ménageant des quartiers libres pour le shopping 😉

Rappels : pendant ce voyage, nous avons dormi au Doubletree de Financial District puis au Courtyard de Central Park. Testés & approuvés ! Nous recommandons ces 2 hôtels.

Jour 1 • New York

Pour débuter ce séjour, nous avons commencé par la redécouverte du quartier de FiDi (Financial District) puisque notre hôtel était en plein quartier de la bourse. En remontant sur Broadway, nous avons tenté de prendre Charging Bull en photo entre les selfies des autres (ce qui a nécessité plus de 15 minutes d’attente et une vingtaine de photos ratées ;)). Le taureau de Wall Street, créé par l’artistes Arturo Di Modica, n’est presque jamais seul. Les gens se relayent jour et nuit pour se prendre en photo avec le taureau de 3 tonnes, côté pile ou côté face… Puisqu’il parait que lui toucher les c*uilles apporte la fortune.

1
 Charging Bull près de Bowling Green – Broken Boussole ©

Il y a donc une file d’attente pour les selfies « tête/cornes de taureau » et une file pour les selfies « boules de taureau » 😉 Bizarrement, personne ne cherche à prendre l’ensemble avec la petite fille qui se dresse face au bull

2
La petite fille devant le taureau ET la foule – Broken Boussole ©

Non loin, au croisement de Broadway & Liberty St, vous pourrez aussi apercevoir le Red Cube de Noguchi, dont j’avais déjà parlé en 2011.

3
 Le Red Cube de Noguchi près de Liberty St – Broken Boussole ©

Bien sûr, entre le Charging Bull et le Red Cube, impossible de ne pas s’arrêter pour admirer l’église épiscopale de Trinity Church. L’édifice néogothique est entouré de buildings.

5
 Trinity Church, les buildings & le brouillard new yorkais – Broken Boussole ©

Je trouve que le mélange cimetière/ancienneté des pierres tombales détonne avec l’architecture autour de l’église. Ce mélange des styles est agréable.

4
 Le clocher de Trinity Church – Broken Boussole ©

J’en profite pour vous dire qu’on peut entrer gratuitement dans le cimetière où repose des personnalités comme Alexander Hamilton ou encore l’inventeur du bateau à vapeur, Robert Fulton.

7
 La plaque en hommage à Alexander Hamilton – Broken Boussole ©

Une plaque portant le nom d’Alexander Hamilton (située à l’entrée) est couverte de pièces, et sa tombe, qui ressemble à une pyramide blanche, est située non loin de la statue de John Watts.

6
 Le cimetière de Trinity Church, la statue de John Watts et en petit à gauche la tombe d’Alexander Hamilton – Broken Boussole ©

Le clocher de Trinity Church se dresse fièrement face à Wall Street. Ici, vous pourrez admirer George Washington devant le Federal Hall (entrée gratuite) & la bourse de New York qui est actuellement en rénovation. N’hésitez pas à descendre toute la rue pour rejoindre la station de ferry « Wall Street » qui vous permettra de rejoindre Brooklyn, le Queens ou encore le Bronx.

8
 Le Federal Hall & George Washington – Broken Boussole ©

Nous avons préféré remonter à pied vers Uptown en longeant l’East River pour rejoindre Fulton St. Cette petite ruelle pavée avec ses maisons de briques vous conduira jusqu’au mémorial du Titanic.

9
 Le phare du mémorial Titanic – Broken Boussole ©

Et oui, un phare est érigé en hommage au célèbre paquebot qui effectuait son voyage d’inauguration vers New York en 1912 avant de couler après une collision avec un iceberg…

10
 Le phare d’un peu plus près, et avec les gouttes de pluie sur l’appareil – Broken Boussole ©

En poursuivant votre chemin sur Fulton St vers l’Ouest, vous arriverez près du mémorial du 11 septembre. Bien sûr, impossible de manquer la tour One World Trade Center.

11
 One World Trade Center, un peu dans le brouillard – Broken Boussole ©

Il est d’ailleurs possible d’y monter pour rejoindre la plateforme d’observation One World Observatory. La station World Trade Center est toujours aussi impressionnante. Ce bijou architectural est signé Santiago Calatrava.

12
 La station World Trade Center – Broken Boussole ©

N’hésitez pas à entrer dans la gare pour rejoindre une des plateformes permettant d’immortaliser les lignes du bâtiment.

13
 A l’intérieur de la station World Trade Center – Broken Boussole ©

Plus de 400 chênes blancs entourent les 2 bassins de 4000m² où sont gravés les noms des 2983 victimes de l’attentat du 11 septembre.

 9/11 Memorial, World Trade Center – Broken Boussole ©

Les roses ou les drapeaux placés dans les noms gravés, sont là pour « fêter » des anniversaires ou des jours symboliques comme le Memorial Day. On vous invitera à toucher les noms des victimes pour vous recueillir.

15
 9/11 Memorial – Broken Boussole ©

Je n’ai toujours pas visité le musée du 11 septembre, mais je suis à nouveau passée devant le poirier rescapé.

16
 Le poirier rescapé du 11 septembre – Broken Boussole ©

Par la suite, nous avons rejoint le Brooklyn Bridge, afin de le traverser à pied. C’est sous la pluie et avec un vent de b*tard que nous avons rejoint Brooklyn. C’est la première fois que je traversais intégralement le pont. En 2011, j’étais partie pour le faire un soir, et arrivée à 1/3 du parcours, j’ai croisé un mec qui « portait » sur ses épaules 2 gros serpents. Ils étaient jaune et blanc avec les yeux rouges. J’ai filé d’où j’étais venue en 4ème vitesse…

18
Sur le Brooklyn Bridge – Broken Boussole ©

Cette année, à part des problèmes de parapluie qui se détourne pendant les 2 kilomètres de traversée, aucun truc bizarre à l’horizon 😉

19 .
Oui oui, j’ai dû tenir mon parapluie comme ça pendant 2 kilomètres… – Broken Boussole ©

N’hésitez pas à faire des pauses pour photographier la skyline de Manhattan ou l’architecture du pont de Brooklyn. Perso, j’adore ce pont, je le trouve aussi mythique que le Golden Gate de San Francisco. Et puis le système de câbles et les pylônes en granit sont terriblement photogéniques 😉

20
 Vue sur la pointe sud de Manhattan – Broken Boussole ©

Une fois à Brooklyn, profitez en pour visiter le quartier de Dumbo ou marcher le long de la promenade de Brooklyn Heights. Nous avons repris notre route via le métro, direction  Manhattan pour rejoindre le quartier de TriBeCa, qui signifie Triangle Below Canal St. Ce quartier est l’un des plus chers de Manhattan, mais il est vraiment agréable. En plus, au détour de certains croisements, vous pouvez tomber sur des pépites comme la caserne de pompiers qui apparaît dans le film Ghostbusters 🙂

21
 Hook & Ladder 8, la caserne des chasseurs de fantômes 😉 – Broken Boussole ©

J’en profite pour poster une autre photo d’une caserne proche du Brooklyn Bridge, qui était tout aussi décorée.

17
Engine 6, la caserne près du Titanic Mémorial & du Brooklyn Bridge – Broken Boussole ©

En remontant au nord de TriBeCa, on arrive à Greenwich Village. Pour moi, ce quartier est tout aussi agréable que son voisin du sud.

22
 Promenade dans Greenwich Village – Broken Boussole ©

En gros, j’adore les quartiers ouest de Manhattan (TriBeCa, Greenwich, Chelsea…) mais j’apprécie également beaucoup l’Upper East Side ;). Reprenons, si je suis venue ici ce jour-là, c’était pour découvrir en vrai, la maison de Carrie Bradshaw, l’héroïne de Sex and the City 🙂

23
Pèlerinage devant la maison de Carrie Bradshaw 😉 – Broken Boussole ©

J’en ai profité pour aller chercher des cupcakes chez Magnolia Bakery. Celles qui connaissent comprendrons 😉

 Miam ! Aussi bons que beaux 🙂 – Broken Boussole ©

Pour poursuivre, rien de tel qu’une promenade en hauteur sur la High Line qui traverse le quartier de Greenwich & Chelsea.

27 .
Depuis la High Line, toujours sous la pluie – Broken Boussole ©

Ce parc, je l’ai connu en 2011, et j’y viens forcément quand je passe à New York. La seule chose qui a changé en 7 ans, c’est la foule présente et l’ajout d’œuvres artistiques ! Ce n’est plus une promenade mais une file d’attente géante !

29
Pause artistique sur la High Line – Broken Boussole ©

J’ai tout de même pris plaisir à découvrir les nouvelles œuvres exposées sur la High Line, dont C.R.E.A.M de Sable Elyse Smith, avant de partir flâner dans le Chelsea Market qui était tout aussi bondé.

28
L’œuvre C.R.E.A.M fait référence à la prison d’Ironwood State et à Hollywoodland – Broken Boussole ©

Pour clôturer cette première journée, nous avons rejoint Little Italy, qui finira un jour par être totalement grignotée par Chinatown 😉 Pour être sûr de vous trouver dans le côté italien du quartier, prenez Mulberry Street. C’était vraiment pour marquer le coup, car ce quartier n’a vraiment plus rien de typique ou dépaysant…

30
Mulberry St, bienvenue à Little Italy – Broken Boussole ©

Si vous voulez du dépaysement, prenez le métro direction Flushing dans le Queens et allez vous promener dans un mall 😉 Avant de rejoindre notre hôtel pour faire une pause méritée, nous avons longé Canal St dans la partie « Chinatown« . Autant vous dire que c’est le royaume de la contrefaçon & ça ne sera pas dans ma liste des bonnes adresses shopping !

Jour 2 • New York

Un ciel gris mais sans pluie, voilà la météo qui nous a accompagné pour cette journée un peu spéciale. En effet, le dernier lundi de mai est férié aux Etats-Unis : il s’agit du Memorial Day, une journée hommage aux soldats morts pour les USA. Cette journée est marquée par des célébrations, notamment de grandes parades à Brooklyn et dans le Queens.  A Manhattan, une cérémonie avait lieu dans le parc de Riverside. Le nombre de policiers/gradés/hélicoptères/voitures de police au m² était impressionnant ! Et certains se laissaient même prendre au jeu des selfies avec des touristes 😉

 Cérémonie du Memorial Day à Manhattan – Broken Boussole ©

Par la suite nous avons longé la 90ème pour rejoindre Central Park au niveau du réservoir Jackie Kennedy. Des centaines de joggeurs font le tour en sprintant, mais il y a quand même quelques marcheurs 😉

33
 Skyline de Carnegie Hill derrière le réservoir – Broken Boussole ©

La vue sur les buildings de Carnegie Hill est très sympathique. C’est d’ailleurs du côté Est du parc que nous sommes partis afin d’apercevoir le Guggenheim et le MET (que j’avais visité en 2011).

 Le Guggenheim & le MET – Broken Boussole ©

Avant de repiquer dans les petits chemins du Parc afin d’apercevoir les statues d’Alice au pays des merveilles, de Christian Andersen ou encore de Balto.

 Alice, Andersen & Balto – Broken Boussole ©

L’occasion aussi d’admirer les maquettes de bateaux depuis Observatory Water ainsi que les buildings et des bulles.

34
Observatory Water – Broken Boussole ©

Pour terminer cette promenade verte, nous avons longé le zoo de Central Park sans y entrer, mais autant vous dire que les poussettes étaient au rendez-vous 😉

 Un créateur de bulles 😉 – Broken Boussole ©

En sortant du parc, j’ai voulu photographier le cube transparent de la boutique iPhone ! Raté, il est en rénovation 😉 Du coup j’ai poursuivi mon chemin vers l’Est en prenant la 59ème. Pourquoi ? Non pas pour rejoindre Bloomingdale’s mais pour prendre le Tram de Roosevelt Island !

41
 Depuis le tram, dans le ciel new yorkais 🙂 – Broken Boussole ©

Bon, on ne va pas mentir, on a attendu 35 minutes, mais on a eu du bol puisque mon bras était au bord d’une baie vitrée de la cabine, j’ai donc pu prendre quelques photos pendant le trajet.

42
 Toujours depuis le tram, la vue est imprenable n’est-ce pas ? 😉 – Broken Boussole ©

Sur Roosevelt Island, passez au visitor center si vous voulez visiter l’île. Je ne m’y suis pas attardée, puisque j’ai décidé de rejoindre Wall Street via le ferry d’Astoria (le seul qui passe par l’île Roosevelt) afin de faire… du shopping !

43
 L’Empire, le siège de l’ONU et le Chrysler depuis le ferry ! 🙂 – Broken Boussole ©

Ce retour à Wall Street n’était pas innocent, puisque le Century 21 de Cortlandt St n’est pas loin… Pour rappel, je vous invite à cliquer ici pour découvrir les bonnes adresses shopping 2011/2016/2018 à New York. Après un long moment de repérage et quelques achats, nous avons jeté notre dévolu sur la 5ème avenue avant de rejoindre Grand Central Terminal puis l’hôtel car le lendemain matin nous sommes partis à … Boston ! Puis à Washington, avant de revenir à New York pour la fin du voyage.

44
Grand Central Terminal – Broken Boussole ©

Jour 3 • New York

Après un peu plus de 4 heures de bus depuis Washington DC, nous sommes arrivés à Port Authority Terminal, la gare routière de New York. C’est à pied que nous avons rejoint notre nouvel et dernier hôtel du séjour : le Courtyard de Central Park. Après avoir déposé nos sacs dans la chambre à 15h, il a fallu faire un choix : aller à Coney Island ou tenter de monter en haut du Top of the Rock en achetant les billets directement sur place. J’adore Coney Island, mais la distance en métro est longue depuis Midtown. Plutôt que de perdre 3 heures dans les transports, nous avons choisi de rejoindre le Rockefeller Center.

47
Times Square en 2018 ! – Broken Boussole ©

Avant nous avons bien sûr été à Times Square ! J’avoue que l’effet de la GoPro sur les buildings est vraiment dément ! 😉 Ce qui est drôle, c’est le changement des affiches publicitaires selon les années, et de voir que certaines ne changent jamais (comme celle de coca). En 2016 et cette année, je n’ai pas croisé le naked cowboy et la naked cowgirl.

 Vous reprendrez bien un peu de pubs ?  – Broken Boussole ©

Par contre, j’avais croisé un punk à crête avec une affiche « I need money for weed » en 2011. 7 ans plus tard c’est un groupe de jeunes qui se promène avec le même style d’affiche. Les personnages Disney et les fausses statues de la liberté sont eux, toujours là.

48
La statue de Cohan entourée par des buildings et des publicités – Broken Boussole ©

Un petit bain de foule, ça vous branche ? 😉 – Broken Boussole ©

Passage obligé, j’ai voulu passer voir le LOVE de Robert Indiana (déjà vu en 2011) et le HOPE du même artiste que je n’avais jamais vu. Ces 2 sculptures se trouvent entre Times
Square et le Rockefeller 😉

 LOVE & HOPE ou HOPE & LOVE, as you want 😉  – Broken Boussole ©

En parlant du Rockefeller, je n’avais pas voulu acheter les billets à l’avance à cause de la météo. Heureusement, vu le brouillard qui masquait le haut des buildings lors des 2 premiers jours. Bref, nous sommes allés à la billetterie (l’entrée est sur la 50ème) afin de savoir s’il était possible d’acheter des billets Sun & Stars. Ces billets permettent de monter en haut du Top of the Rock, de jour, puis d’y retourner de nuit. Ce billet est valable pendant 24h et coûte 54$. On m’a répondu « oui, et il n’y a pas d’attente pour monter ». Bingo !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 Diaporama de la vue depuis le Top of the Rock – Broken Boussole ©

Après un scan des sacs/manteaux, nous avons pu prendre l’ascenseur pour monter au 67ème étage. Ensuite, l’accès aux 3 niveaux terrasses est libre ! Au 68 et 69ème étages, il y a des vitres de protection, mais vous pouvez passer l’objectif de votre appareil photo entre chaque plaque de verre  (il y a un interstice d’environ 5 cm).

58
 Vous apercevez la St Patrick’s Cathedral en bas ? 😉 – Broken Boussole ©

Au 70ème étage, il n’y a aucune vitre ni aucune paroi, vous serez en « plein-air », l’idéal pour photographier Gotham, notamment Central Park & l’Empire State Building ! Mais également pour faire de belles photos de profil sans reflet 😉

57.
La vue sur l’Empire State Building est géniale 🙂 – Broken Boussole ©

En redescendant, nous sommes passés par Rockefeller Plaza pour manger une glace chez Ben & Jerry’s. Pour info, tous les drapeaux qui entourent Rockefeller Plaza, avaient été remplacés par des drapeaux américains lors du Memorial Day. Puis nous avons rejoint la 5ème avenue.

 De gauche à droite : le Rockefeller, Wisdom, et Uraeus devant le Rockefeller de nuit – Broken Boussole ©

Une œuvre éphémère est actuellement exposée face au Rockefeller : « Uraeus » d’Anselm Kiefer. La sculpture est visible jusqu’au 22 juillet. Comme d’habitude, je suis passée voir la statue d’Atlas et la cathédrale St Patrick, avant de descendre vers Bryant Park, la New York Public Library & l’Empire State Building.

59
 Au pied de la statue Atlas et de la cathédrale St Patrick de la 5ème avenue – Broken Boussole ©
60
 La New York Public Library ❤ – Broken Boussole ©
61
 Au pied de l’Empire State Building, on se sent trèèès petit – Broken Boussole ©

En attendant la tombée de la nuit pour retourner au Top of the Rock, direction… les boutiques ! Notamment Macy’s & Victoria’s Secret, avant une pause Shake Shack bien méritée. La place assise se mérite ! Au cas ou, et s’il ne pleut pas, il a des tables et des chaises devant Macy’s 😉

62
 Shackburger, frites au cheddar & lemonade… La base ! TeamFat – Broken Boussole ©

Une fois la nuit tombée, nous sommes retournés au Rockefeller. Là, on nous a prévenu qu’il y aurait de l’attente (15 minutes, c’est rien!), mais comme nous étions les premiers dans la file, nous avons pu monter dans le 1er ascenseur dispo (derrière nous il y avait de quoi remplir 4 ou 5 ascenseurs). La vue de nuit est aussi belle.

65
 Alors, ce billet Sun & Stars, ça vous tente ? 🙂  – Broken Boussole ©

Je ne regrette vraiment pas ces 54$. A vrai dire, j’ai quand même attendu mon 3ème séjour à New York pour venir ici, raison de plus pour choisir le billet Sun & Stars. Par contre, au 70ème étage la nuit et avec du vent, ça caille ! 😉

64
 Depuis le 70ème étage du Top of the Rock ! – Broken Boussole ©

Mais je recommande vraiment cette activité. Je précise que si j’ai choisi le Top of the Rock, c’est pour sa vue sur Central Park et l’Empire, mais aussi parce qu’ici, on peut faire des photos à l’extérieur, sans vitres et grilles. Impossible d’avoir des reflets au 70ème étage, contrairement à ce que j’ai lu sur d’autres observatoires new yorkais.

63
 Le Radio City Music Hall – Broken Boussole ©

Jour 4 • New York

Après une grasse matinée au Courtyard, en prévision de notre retour en France prévu le soir même (et oui, j’ai choisi un vol de nuit, départ à 22 heures depuis JFK), nous avons rejoint le diner Junior’s près de Times Square pour un petit-déjeuner sucré, cheesecake oblige. [Rappel : les adresses gourmandes à NYC sont à voir ici]

66
 J’adore ce concept de cristaux en sucre à faire fondre dans le latte ! – Broken Boussole ©

L’objectif de l’après-midi ? Rejoindre la pointe sud de Manhattan et prendre le ferry de Staten Island pour admirer New York et la statue de la Liberté gratuitement. Cette fois, je n’ai pas fait la même bêtise qu’en 2016, j’ai pris un VRAI appareil photo pour photographier la statue (comme en 2011). Si vous avez juste un iPhone, ça ne rendra absolument rien puisqu’il faut beaucoup zoomer. Coup de chance, pour notre dernier jour à New York, le soleil était au rendez-vous 😉

67
 Depuis le ferry, vue sur Manhattan – Broken Boussole ©

L’intégralité du reste de la journée a été consacrée … au shopping. Après les repérages, les achats ! Notamment au Century 21 de Cortlandt. Par la suite, nous avons passé une vingtaine de minutes dans le hall de l’hôtel à caser les achats dans les sacs pour pouvoir prendre le métro vers JFK plus « facilement ».

68
 La Statue de la Liberté sur Liberty Island – Broken Boussole ©

Ce trajet en métro a d’ailleurs été le pire de tout le voyage, et de très loin, puisque nous nous sommes retrouvés avec nos bagages dans une rame bondée et surchauffée du métro E. Et oui, l’heure de pointe, un métro « Local » et une clim capricieuse… L’enfer. Pendant plus d’une heure, je me suis répétée qu’avec un billet à 3$, ça valait le coup. Mais bon… Au final, après un appel micro incompréhensible, une new yorkaise m’a interpellé pour me dire que si je voulais prendre le Air Train pour aller à JFK il fallait que je descende pour prendre le prochain métro sur le même quai (ça arrive fréquemment que le métro passe de local à express & vice-versa, sauf que parfois on ne comprend pas l’annonce, à fortiori quand on est français).

69
 Lady Liberty – Broken Boussole ©

Je ne l’ai pas encore précisé dans cet article, mais comme en 2011, je suis toujours surprise par le côté très friendly des américains. Ils sont très sympas, ils ont le contact facile, si ils aiment votre tenue, votre sac à main ou votre valise, ils s’arrêtent pour vous le dire… Et ils sont très serviables ! 🙂

J’en profite également pour vous dire qu’à partir de fin mai et jusqu’à fin août c’est le début de Shakespeare in the Park. En 2011, j’avais pu voir une pièce de Shakespeare dans Central Park. Le Memorial Day marque aussi le début de l’été et donc l’ouverture de la saison à Coney Island. Profitez-en pour assister au Mermaid Festival. Ou renseignez-vous sur les futures dates du Museum Mile Festival (accès gratuit au MET/Guggenheim…) 1 soirée par an ou le River to river Festival qui propose plus de 150 spectacles dans lower Manhattan.

La suite de cette aventure s’écrira à Boston ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s