Washington DC : 2 jours dans la superbe capitale US ! La ville où la culture est gratuite <3

Jour 1 • Arlington & Washington DC

Avant de débuter le récit de ces 2 jours dans la capitale américaine, faisons un point géographique et historico-culturel 🙂

A l’heure actuelle, j’ai eu l’occasion de visiter la Californie, le Nevada, New York & le Massachusetts. Pour ce séjour à Washington, j’ai opté pour un hôtel basé à Arlington en Virginie. Cependant, la frontière entre Arlington et Washington est mince : il suffit de traverser le Potomac ! Arlington est située à l’Ouest du Potomac et donc, dans l’état de Virginie. A l’Est du Potomac, on se retrouve dans l’état du Maryland, sauf que Washington DC est une enclave indépendante située entre le Maryland et la Virginie 🙂

35
L’architecture du Trump Hotel sur Pennsylvania Ave – Broken Boussole ©

Dans le titre de cet article, je dis que la culture est gratuite à DC. En effet, on peut visiter gratuitement une grande partie du Mall et de ses bâtiments ! C’est pourquoi j’estime qu’il vaudrait mieux y passer 2 semaines que 2 jours 😉 ! La gratuité provoque des files d’attente interminables à certains endroits… Mais ça veut le coup ! Sachez par exemple qu’il est possible de visiter gratuitement l’imprimerie des billets américains ! Le « bureau of engraving and printing » se visite pendant 40 minutes mais seulement quelques heures par jour du lundi au vendredi. Mieux vaut arriver tôt à la billetterie.

Mais le clou du spectacle ce sont les musées de l’Institution Smithsonian ! Pour la petite histoire, un britannique du nom de James Smithson, qui n’a jamais mis les pieds aux Etats-Unis, a légué un demi-million au gouvernement américain pour qu’une institution « diffusant le savoir », soit créée à Washington. En 1846 le congrès a accepté l’argent (après plusieurs années de refus, car les britanniques ont fait brûler la quasi totalité des bâtiments publics de Washington en 1814… et les américains ont la rancune tenace). La Smithsonian Institution a été un temps dirigée par Graham Bell (l’inventeur du téléphone), qui a fait rapatrier le corps de James Smithson à DC. Il repose à présent dans le Smithsonian Castle. Aujourd’hui l’institution n’expose que 2% de sa collection à travers 19 musées (tous gratuits !) : il y en a 10 sur le Mall, 7 dans Washington et 2 à New York.

34
Le Smithsonian Castle – Broken Boussole ©

Abordons maintenant les visites ! Après avoir passé la nuit dans un bus reliant Boston à New York, puis passé 2 heures à attendre un bus reliant New York à Washington DC, nous sommes arrivés très tôt. La chambre n’étant disponible qu’à 15h, nous avons déposé nos bagages avant de rejoindre à pied le cimetière d’Arlington. Nous avons d’abord aperçu le très grand mémorial de la Marine US. La statue de bronze est tellement imposante que j’ai dû prendre la GoPro pour pouvoir la capter dans son intégralité ! Elle reproduit la pose du drapeau américain sur l’île d’Iwo Jima, en février 1945. A coté se trouvent les carillons néerlandais, des cloches perchées à une quarantaine de mètres de hauteur.

1
Mémorial de la Marine US – Broken Boussole ©

Pour entrer dans le cimetière nous avons dû vider nos sacs et passer au détecteur de métaux, mais l’entrée est gratuite. J’ai rarement visité ce genre de cimetière, mis à part lors d’une sortie scolaire au mémorial de Caen. Nous avions notamment visité le cimetière allemand de la Cambe et le cimetière américain de Colleville près d’Omaha Beach. A Arlington, ce sont près de 400 000 tombes blanches qui sont disposées à travers plusieurs hectares. C’est assez impressionnant !

2
Dans le cimetière d’Arlington – Broken Boussole ©
3
Entre les tombes des soldats américains – Broken Boussole ©

On peut également voir les tombes de la famille Kennedy, notamment celles de JFK et Jacqueline, près d’une flamme éternelle ainsi que celles de leurs enfants. Un peu plus loin, on peut également voir les tombes des 2 frères de JFK. Au second plan de la photo, vous apercevez également Arlington House. La maison appartenait au couple Lee. Pendant la guerre de sécession la maison a été confisquée pour enterrer les soldats morts.

4
Les tombes de Jacqueline et John Kennedy, la flamme éternelle et Arlington House – Broken Boussole ©

Après avoir rencontré plusieurs militaires dont un haut gradé très aimable qui a répondu à toutes mes questions, nous avons pu admirer la relève de la garde devant la tombe des soldats inconnus. A ce moment précis il faisait plus de 40°, et le soleil se reflétait sur le marbre… Les soldats portaient uniformes, fusils et gants blancs ! En juin, la relève de la garde a lieu toutes les 30 minutes.

5
Au détour d’une rangée de tombes – Broken Boussole ©
6
La relève de la garde devant la tombe des soldats inconnus – Broken Boussole ©

Dans le cimetière nous nous sommes aperçus que juin était LA période des visites scolaires ! Je parle de milliers d’enfants qui visitent en même temps les sites touristiques du Mall et d’Arlington 😉 Chaque école avait son signe distinctif pour reconnaître son groupe d’élèves (50/70 enfants par école) :  t-shirts jaunes fluo ou oranges fluo ou casquettes rouges… Vous verrez ça sur certaines des photos de l’article, c’est très impressionnant, et du coup ça vous permet de vous rendre compte du nombre de visiteurs à faire la queue pour les musées 😉

7
La tombe des soldats inconnus – Broken Boussole ©

En quittant le cimetière, nous avons longé le Pentagone pour rejoindre le métro. Il s’agit du QG du ministère de la défense. Sachez qu’il est interdit de prendre des photos du bâtiment de près. Le mémorial du 11 septembre est le seul endroit où les photos sont autorisées. Les attentats du 11 septembre n’ont pas seulement touché New York. Un avion s’est écrasé sur le Pentagone le même jour. Le mémorial est accessible gratuitement : 184 bancs surmontant 184 bassins rendent hommage aux victimes.

8
Le Pentagone vu de loin – Broken Boussole ©

Après ces premiers pas à Arlington, nous avons rejoint l’hôtel pour nous doucher et nous reposer (la nuit blanche en bus est assez mal passée) 😉 Après cette pause obligatoire, nous avons décidé de rejoindre le quartier de Capitol Hill pour admirer le Capitole. Sur le trajet nous avons aperçu la bibliothèque du congrès (Library of Congress) qui est parait-il la plus grande bibliothèque du monde. Une centaine de millions de livres sont entreposés dans ces étagères, dont 1 bible de Gutenberg. Le bâtiment se visite gratuitement du lundi au samedi entre 10h30 et 15h30.

9
Library of Congress – Broken Boussole ©

A côté, vous pourrez admirer la Cour Suprême des USA (Supreme Court). Les portes en bronze pèsent plus de 6 tonnes !  Sachez qu’il est possible d’assister gratuitement à des séances ou des conférences en salle d’audience où tout simplement d’admirer le grand escalier en marbre et en bronze du lundi au vendredi de 9h à 16h30.

10
Supreme Court – Broken Boussole ©

Le Capitole… Qu’on l’admire du côté du Capitol Reflecting Pool ou du côté du visitor center, son architecture est tout aussi impressionnante. Ce lieu est encore plus mythique à mes yeux que la Maison Blanche 🙂 C’est ici que le congrès légifère. On y retrouve la chambre des représentants ainsi que le Sénat.

11
Le capitole ! – Broken Boussole ©

Un peu plus haut dans l’article, j’ai expliqué qu’en 1814, les britanniques avaient incendiés de nombreux bâtiments publics. Le Capitole était concerné. Son dôme en fonte de plus de 4000 tonnes a été reconstruit.

12
Au pied du Capitole – Broken Boussole ©

Le Capitole se visite gratuitement du lundi au samedi de 8h30 à 16h30. Il faut absolument réserver sur internet à l’avance en saison. Pour une fois, je m’y suis prise trop tard pour la réservation… 😉 Partie remise. De juin à août, les différents corps d’armées américains organisent des fanfares le soir aux alentours de 20h.

Jour 2 • Autour du National Mall de DC

Ayant très peu de temps pour découvrir la capitale, j’avais choisi de concentrer nos visites autour du National Mall 🙂 La journée a débuté dans le quartier de Capitol Hill pour prendre des forces au Starbucks Coffee. J’en profite pour vous dire que nous n’avons absolument rien découvert au niveau culinaire puisque nous nous sommes contentés du Starbucks, du Mcdo et de la supérette de l’hôtel…

13
A proximité du Capitole, des résidences colorées – Broken Boussole ©

Capitol hill fait vraiment quartier résidentiel, mais il y a tellement de choses à voir ! Commençons par le parc Bartholdi et sa fontaine en fonte du même nom. C’est le sculpteur français Auguste Bartholdi qui l’a créé. Le parc est agréable, on peut profiter de rockingchairs et d’une vue sur le dôme du capitole et sur la serre du jardin botanique.

14
La fontaine Bartholdi dans le parc du même nom – Broken Boussole ©

Le jardin botanique des Etats-Unis est visible gratuitement. J’ai adoré cette visite, au milieu de la serre se trouve le jardin tropical (attention à vos coiffures, les brumisateurs sont mis en marche régulièrement). Les parties « déserts du monde », « Hawaï » et la serre des « orchidées » sont particulièrement intéressantes !

Le jardin botanique des Etats-Unis – Broken Boussole ©

Avec ses 17 musées gratuits, la ville de Washington à de quoi occuper n’importe qui. J’ai choisi de visiter 2 musées ce jour là : celui de l’air et de l’espace et celui d’histoires naturelles. Je n’ai pas regretté mon choix !

17
L’entrée du National Air Space and Museum – Broken Boussole ©

Le Smithsonian National Air Space and Museum est ouvert de 10h à 17h30. La visite est bien entendu gratuite.  Après le musée des cosmonautes  de Moscou, j’avais très envie de découvrir ce musée de DC. Je dois dire que : la qualité de la mise en scène, le choix artistique des compositions, les infographies, le mélange des pièces modernes et anciennes… tout est sublime ! Ici on trouve des fusées, des avions, un simulateur de vol, un planétarium et de très jolis objets comme « la minerve », créer en 1803 par Etienne Robertson.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Diaporama d’une visite au National Air Space and Museum – Broken Boussole ©

Je vous conseille également de faire un tour dans le National Sculpture Garden ! Comme partout, l’entrée est gratuite de 10h à 18h. Vous pourrez y voir « Amor » de Robert Indiana ou « la maison » de Roy Lichtenstein mais j’ai choisi de vous montrer « Graft » de Roxy Paine et « An Entrance to the Paris Métropolitain » par Hector Guimard.

23
Graft de Roxy Paine – Broken Boussole ©
24
Une station parisienne en plein Washington 😉 – Broken Boussole ©
25
Au pied de la fontaine devant la National Archives Building – Broken Boussole ©

Juste à côté, je n’ai pas pu résister à une visite gratuite du Musée d’histoires naturelles : Dans le Hall, impossible de manquer « Henry » l’éléphant. Comme pour le musée de l’Air et de l’Espace, tout était fabuleux !

26
Le musée d’histoires naturelles – Broken Boussole ©
27
Henry dans la rotonde – Broken Boussole ©

J’ai particulièrement apprécié le département des mammifères, celui des squelettes dont ceux de dinosaures et celui des pierres précieuses. Car ça n’est pas tous les jours qu’on peut apercevoir un diamant de 45 carats qui a appartenu à Marie-Antoinette 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Diaporama du Musée d’histoires naturelles – Broken Boussole ©

Après cette visite, j’ai eu envie de m’attarder un peu plus au nord, devant les bureaux du… FBI ! Après le Pentagone, j’ai photographié une autre des grandes « institutions » américaines.

37
Le cliché ! Federal Bureau of Investigation – Broken Boussole ©
36
Le building du FBI – Broken Boussole ©

Au passage, l’architecture du Trump Hotel sur Pennsylvania avenue vaut le détour ! Et bien sûr, à 2 pas d’ici se trouve le Ford’s Theatre : c’est ici qu’Abraham Lincoln a été assassiné, dans une des loges du théâtre. La visite est également gratuite entre 9h et 16h30. Sur le trottoir, n’hésitez pas à regarder sous vos pieds 😉

Le Théâtre Ford et ses pavés dédicacés – Broken Boussole ©

Si vous poursuivez votre chemin sur Pennsylvania Avenue vers l’Ouest, vous arriverez devant la Maison Blanche ! Ce mythique lieu de résidence des présidents américains est … sous très haute surveillance !

40
La maison blanche – Broken Boussole ©

Mais je crois que l’architecture du bâtiment Eisenhower est plus impressionnant ! Dans le parc Ellipse, passez voir le kilomètre zéro des routes américaines 😉

41
Le bâtiment de l’exécutif Eisenhower – Broken Boussole ©

Concernant la partie « Ouest » du Mall, le Mémorial des vétérans du Vietnam est frappant. Deux gigantesques murs de granit noir forment un V, sur lequel plusieurs milliers de noms sont gravés. Les 2 pointes du V sont hautes de 20 cm alors que  le point de jonction culmine à 3 mètres de hauteur. L’accès est gratuit 24/24.

42
Mémorial des vétérans du Vietnam – Broken Boussole ©

A côté, le Lincoln Mémorial est un monument dédié à Lincoln, le 16ème président des Etats-Unis. Il a été assassiné à Washington en 1865 dans le théâtre Ford (visible plus haut dans l’article). C’est le premier président des USA a avoir été assassiné…

43
Lincoln Mémorial depuis la Reflecting Pool – Broken Boussole ©

A l’intérieur du mémorial, sa statue est composée de pas moins de 28 blocs de marbre ! Il y a également 36 colonnes symbolisant les 36 états américains de cette époque. (Entrée gratuite 24/24).

44
Abraham Lincoln – Broken Boussole ©

C’est aussi ici que Martin Luther King a prononcé son fameux discours commençant par « I have a dream ». Depuis les marches du Mémorial, la reflecting pool (inspirée des bassins de Versailles) permet d’avoir un point de vue unique sur le Washington Monument, et vice versa !

45
Vue sur le Washington Monument – Broken Boussole ©

Le Mémorial des vétérans de Corée rappelle que « la liberté n’est pas gratuite ». De nombreuses statues ainsi qu’une fresque sur un mur de granit, rendent hommage aux soldats ayant pris part à la guerre de Corée. (Gratuit 24/24)

Mémorial des Vétérans de Corée – Broken Boussole ©

Près du Tidal Basin, on trouve le mémorial Martin Luther King, dont la statue est taillée dans le « rocher de l’espoir », haut de près de 9 mètres ! (Gratuit 24/24). De l’autre côté du bassin, on aperçoit le Thomas Jefferson Memorial. Il rend hommage au 3ème président américain, qui a également fondé l’université de Virginie. (Gratuit 24/24).

Mémorial Martin Luther King & Mémorial Jefferson – Broken Boussole ©

Pour clôturer cette vingtaine de kilomètres à pied, nous avons admiré les 56 piliers représentant les 56 territoires américains du Mémorial de la 2nde Guerre Mondiale. Ce monument rend hommage aux 400 000 soldats américains morts pendant la deuxième Guerre Mondiale.

50
Mémorial de la 2nde Guerre Mondiale – Broken Boussole ©
51
Mémorial de la 2nde Guerre Mondiale – Broken Boussole ©

D’ici, la vue sur le Washington Monument est imprenable. L’obélisque fait 170 mètres de hauteur et la loi interdit d’ailleurs de construire un bâtiment local plus grand ! La monument a été fragilisé par un tremblement de terre en 2011, l’accès au sommet (gratuit) n’a repris qu’en 2014. Cependant, l’ascenseur permettant de grimper les 170 mètres a rendu l’âme en 2016, l’accès est donc impossible à l’heure actuelle.

52
Washington Monument – Broken Boussole ©

Ainsi s’achève ce très court séjour dans la capitale américaine. Je n’ai pas eu le temps de visiter Georgetown, Dupont Circle, d’aller voir un spectacle au Kennedy Center ou les escaliers du film l’Exorciste, ni de visiter la majorité des lieux gratuits du Mall. Un séjour à plus long terme à DC sera donc nécessaire 🙂 De toute façon, un retour en Amérique du Nord arrivera sûrement plus tôt que prévu mais je vous en parlerai en temps et en heure quand j’aurais pris une décision définitive 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s