Break de dernière minute à Madrid. Budget, hébergement, transport, tapas & terrasses pour 3 jours dans la capitale

Cette année, contrairement à mon habitude, je n’ai pas passé mon anniversaire dans l’avion et je n’étais pas en vacances. Aucun départ n’était prévu, puisque j’ai déjà eu l’occasion de passer quelques jours à Malte en janvier et 2 semaines à Dubaï en mars. Pourtant, une collègue – disons plutôt une collègue qui est devenue une amie au fil des mois (dédicace à la team des Chatons) – m’a proposé de la rejoindre à Madrid pour quelques jours début juin. 2 heures plus tard j’avais acheté mes billets d’avion 😉

1
Le palais Royal depuis les jardins Sabatini – Broken Boussole ©

Pour le budget, il n’y en avait pas, le but était simplement de profiter de la movida, de redécouvrir ma capitale préférée et d’en profiter pour visiter des lieux où je n’avais pas mis les pieds en 2011 et 2012. On ne va pas se mentir, à 3 on s’est un peu emballé sur les terrasses et les tapas mais on a compensé en marchant beaucoup 😉

2
Depuis la cour du palais Royal – Broken Boussole ©
Transport : 125,4€
  • Vol : 107€

Ce voyage n’étant pas prévu, j’ai acheté les billets d’avion 6 jours seulement avant le voyage. Pour faire simple, j’ai décidé de regarder les prix au départ de Rennes, avec un billet Iberia à 107€ l’aller/retour Rennes/Madrid, je n’ai pas hésité ! Je n’avais pas spécialement envie de rejoindre l’aéroport de Nantes et de payer le parking durant mon séjour, j’ai donc pris directement le billet sur le site d’Iberia et ça m’a donné l’occasion de tester la ligne C6 qui va maintenant jusqu’à l’aéroport de St-Jacques 😉

  • Métro sur place : 18,4€

Pour visiter Madrid tranquillement, j’ai acheté un billet touristique de 3 jours à l’aéroport. Le tarif est de 18,4€ et la carte est rechargeable. Sachez, et je trouve ça incroyable, que le prix d’un ticket à l’unité est toujours de 1,5€ ! C’est-à-dire le même prix que lorsque j’habitais dans la capitale espagnole il y a 7 ans ! Le seul changement notable que j’ai remarqué ? Le changement de nom de la station près de laquelle je travaillais : Campo de las naciones est devenue Feria de Madrid.

Hébergement : 0€

Concernant le logement, je n’ai rien payé puisque j’ai été invitée 😉 L’appartement a été réservé sur booking. « La flaca de argumosa » se trouve rue Argumosa, dans le quartier de Lavapies, près du Reina Sofia, du jardin botanique et de la gare d’Atocha. Autant dire qu’il est très bien situé.

3
 La flaca de Argumosa – Broken Boussole ©

L’appartement a été intégralement rénové (avec goût) et dispose de 5 couchages répartis dans 2 chambres. Dans la salle de bain il y a également une machine à laver, la cuisine est équipée, il y a du wifi et 2 mini-balcons.

Les chambres – Broken Boussole ©

Par contre, comme tous les appartements du centre, c’est très mal insonorisé. Il faut donc prévoir les boules quiès 😉

7,
La vue depuis les balcons – Broken Boussole ©

Le métro le plus proche est Lavapies, et juste à côté, il y a un grand magasin carrefour ouvert 24/24, pratique si vous voulez cuisiner à l’appart. Sinon dans tout le quartier, il y a de nombreux bars/restaurants.

Visites et activités payantes : 88,9€

Concernant les visites, il est clair qu’à l’époque où j’habitais Madrid, je n’avais pas le budget pour tout ça. Cette fois j’en ai profité, et ces visites/activités seront développées dans le prochain article 🙂 Pour faire court pour le budget :

  • Trajet en téléphérique = 6€ l’aller/retour
  • Visite du Palais Royal = 13€
  • Visite du Stade Santiago Bernabéu = 25€ + 5€ d’audioguide
  • Visite des arènes las ventas = 14,9€
  • Spectacle de flamenco au Café Ziryab = 25€
8
 Visite du Santiago Bernabéu – Broken Boussole ©

Bien sûr, il y a aussi de nombreuses visites à faire gratuitement dans Madrid, comme le Temple de Debod, les parcs (Retiro/Oeste/Casa de campo), les jardins Sabatini, la plaza Mayor, la puerta del Sol… Les musées sont aussi gratuits à certains moments, le Palais aussi, il suffit de fouiner un peu sur les sites officiels pour trouver les bons plans 😉

9
Et visite des arènes de Madrid – Broken Boussole ©
Restaurants/bars = 94,7€

C’est l’heure des bonnes adresses ! J’ai l’impression que je vais en donner plus en 3 jours, qu’en 5 mois pour les autres articles sur Madrid !

Le séjour a débuté par un verre à la Terraza Cibeles, en haut du Palacio de Comunicaciones. Pour accéder au bar, il faut s’acquitter d’un billet à 6€ mais à ce prix, vous aurez un verre de vin ou une bière « gratuite » 😉 Par contre, je préfère nettement la vue depuis le Circulo de Bellas Artes. Le roof top est plus sympa à mon goût.

Une petite mousse à l’ombre du Palacio de comunicaciones – Broken Boussole ©

Après ça, nous avons rejoint la calle Cava Baja, qui regorge de bar à tapas. La rue idéale pour tester plusieurs tavernes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Diaporama de quelques devantures de bars à tapas c/cava baja – Broken Boussole ©

Nous avons commencé par la Taberna Tita Pepa, avec une carafe de sangria, des calamars et des croquetas (addition : 31,8€), avant de rejoindre la Taberna los Castizos pour déguster des patatas bravas accompagnées d’une planche mixte manchego/lomo/jamon iberico… le tout arrosé de bières 😉 (addition : 35€).

Taberna Tita Pepa – Broken Boussole ©

Taberna Los Castizos – Broken Boussole ©

Le lendemain matin, pause sucrée avant de partir en vadrouille, à la chocolateria San Ginès pour manger des churros accompagnés de l’incontournable chocolat (addition : 12,6€ pour 3 chocolats + 3 parts de churros).

L’institution ! Ouverte 24/24 – Broken Boussole ©

22
Tellement épais qu’on pourrait se voir dedans ! – Broken Boussole ©

Dans la journée, c’est au mercado San Miguel que nous avons fait nos emplettes pour le repas du midi : au programme, un sandwich de lomo iberico chez MAS (4,5€), des croquetas chez Carro Croquetas (1,5€ l’unité, mais décevant puisque les croquetas étaient froides…) et un tapas à la mozzarella, au confit de cerise et au jamon iberico chez Mozheart, le spécialiste mozza et burrata du marché (3,5€).

23
La mecque des bonnes choses 🙂 – Broken Boussole ©

Cornets de jamon ou saucisson ? Tapas au crabe ? Olives ? Tapas à la Burrata ? Il y a aussi des plateaux de fruits de mer, du caviar… – Broken Boussole ©

30
 Et bon courage pour trouver une place assise à l’intérieur du mercado 😉 – Broken Boussole ©

En soirée, c’est chez Amicis – près du mercado San Miguel – que nous avons réservé une table en terrasse. On s’y était arrêté pour boire un verre dans l’après-midi, et quand on a vu les planches Burger, on a décidé d’y revenir.

31
 Spring time en terrasse – Broken Boussole ©

Addition : 99€ pour 3 verres de sangria blanche, 1 pinte, 2 verres de vin, des aubergines au parmesan, un œuf poché au parmesan et à l’huile de truffe, 3 burgers (1 classic, 1 mexican, 1 gourmet) et un tiramisu. Pour le coup, on est rentré en roulant à l’appartement 😉

L’œuf poché et le burger classic  – Broken Boussole ©

34
A la votre, sous 30° – Broken Boussole ©

Le lendemain j’ai repris mes quartiers à Malasaña, mon coin préféré. De nombreuses adresses ont changé, pourtant mon petit italien pa’ llevar était toujours là dans la calle del Espiritu Santo. J’ai choisi de lui faire faux bond en apercevant la déco tropicale et décalée de Buenasaña. Le jeu de mots m’a fait rire, et les pitas/burritos étaient tentants. 5,5€ la pita avec une bouteille d’eau.

 Ambiance zen, ventilateurs et pita chez Buenasaña – Broken Boussole ©

Ce soir-là, avant de rejoindre le spectacle de flamenco au café Zyriab, on s’est arrêté chez Bombardino non loin de l’appartement. L’endroit est sympa, les tapas sont bons, des musiciens viennent jouer, le patron parle français, et en plus il offre le digestif… 😉 Addition : 33,9€ pour une planche mixte, des croquetas, une bière et 2 verres de vin.

38
 Bombardino ! – Broken Boussole ©

J’avoue, on est très croquetas/planches 😉 – Broken Boussole ©

Pour ce qui est de la pâtisserie, apparemment la Mallorquina (pour les gâteaux au chocolat) et Horno San Onofre dans le mercado San Miguel (pour la tarte framboise yuzu & dulce de leche) sont plutôt à tester.

41
Une petite photo du Palacio de Cristal, pour le plaisir ! – Broken Boussole ©

Ce court séjour m’a conforté dans l’idée que Madrid reste ma capitale préférée. J’y aime tout : la vie nocturne, les spectacles, les horaires, la météo, les restaurants, les terrasses, les parcs, l’architecture, les musées, les équipes sportives et les espagnols… La suite arrivera rapidement 😉

Un commentaire sur « Break de dernière minute à Madrid. Budget, hébergement, transport, tapas & terrasses pour 3 jours dans la capitale »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s